arrow

Vous vous allez plus loin? Voir la page candidature (menu "Liste d'attente")

4ème et dernier module d'invitation. 

BRAVO POUR CE PREMIER PARCOURS, vous avez une toute petite idée de mon travail. Si vous voulez allez plus loin, suivez le guide 😉

Durant ces 4 modules vous avez reçu des informations concernant la formation en coaching existentiel et logothérapie, le compagnonnage de soi et la kabbale existentielle.
Vous souhaitez aller plus loin.

  • Faire l'expérience du compagnonnage de soi et découvrir votre projet-sens.

  • Suivre une formation en coaching existentiel.

  • Participer à des rencontres entre professionnels en master-classe, co-animation, supervision...

  • Découvrir un enseignement en kabbale existentielle.


Vous êtes intéressé à poursuivre cette enseignement ?


Commençons par une prépa en accompagnement pilote en attente de la réouverture de l'école.
Pour vous remercier de votre patience je vous propose de commencer à suivre la formation pilote de compagnonnage de soi.
Abonnez-vous à la chaîne pour êtres informé des nouveaux post
https://www.youtube.com/user/guezelie/


 

Après avoir participé aux modules si ce n'est pas fait, il vous reste à répondre à quelques unes de nos pages de mastermind...  Durant les modules vous aurez une vision de la préparation à la formation du coaching existentiel avec des exercices pratiques, la finalité ayant changée, j’ai besoin d’avoir une meilleure idée de vos demandes pour construire le programme.

Pour l’instant vos réponses sont libres de toute proposition de ma part.
J’ajusterai en fonction de vos demandes ce que j’ai dans mes formations pour m’adapter.

Merci pour votre collaboration, n’oubliez pas que mon objectif est de passer à une formation classique à des ateliers dans un esprit de création d’une intelligence spirituelle collective pour nous aider à réaliser nos objectifs de compagnonnage de nous-même, de nos proches et voir plus pour les futurs acteurs de changement."

 

Merci de participer également au mastermind
Page 4 1...     Page 4-2  ..... Page 4-3 le secret


En attendant les réponses j'ai créé une page liste d'attente.  Ceci pour rester en contact avec une possibilité d'un contact individuel.  Mais le mieux est de vous inscrire si ce n'est encore fait au groupe WhatsApp

PAGE LISTE D'ATTENTE

4em vidéo sur Kabbale et coaching existentiel.

Leçons de logothérapie et de coaching existentiel
Attention il y a un silence entre 12 mn 30 et 13 mn 40.
Laisser la vidéo se dérouler 1mn

Où se trouve le coaching existentiel?

shadow-ornament

Témoignage de Mathilde

Ma première motivation dans ce projet sens c'est mon intérêt pour la Kabbale Existentielle, et le fait que, en l'explorant seule, je n'arrivais pas à y mettre assez de temps ou d'énergie. Le sujet me fascine depuis longtemps, des années, et je n’ai jamais trouvé comment grimper la montagne de la connaissance dans ce domaine par moi-même. Et comme le "chemin se fait en marchant"... je marche mieux sur le chemin de la découverte de ce complexe et fascinant sujet accompagnée de compagnons de route, en faisant de ce cheminement un chemin qui se fera aussi en faisant...

Et puis, il y a le fait que je continue à apprécier la relation que j'ai développée avec Elie et aussi que je trouve son projet de grande valeur, avec en bonus l'entente, la communication, le partage et l'échange qui sont faciles.

Je suis moi-même à la croisée de chemins, et je ressens que se déploient toutes sortes de petites "choses" qui remanient cette vie que j'ai vécu sous certains formats, formats (paradigmes ?) qui évoluent fortement en ce moment. Et je suis convaincue que l'intérêt que je porte à la Kabbale Existentielle n'est pas aléatoire, ce n'est pas juste un intérêt, je crois que ça fait partie du remaniement de ma vie.

Équilibre, harmonie, écoute, respect de l’autre, que de bons ingrédients. Je suis fière de faire partie de ce projet. Aucun doute sur sa validité, à tous niveaux.


27 Comments

  • Annie B

    Reply Reply 19 avril, 2022

    Voici les termes que je retiens :

    Guérison de l’âme

    Face à la maladie « incurable » : Décodage bio , karma tikoun..réponses des traditions qui parfois tournent en rond …quels réponses « scientifiques » « non soporifiques »?

    Répondre sans le système de croyance de la vie après la mort,
    Hypnose Eriksonnienne? I

    Responsable sans être coupable
    La personne a des solutions qui nous dépasse
    Éveil clarté pour les personnes qui sont se prépare à quitter ce monde

    Volonté liberté sens indissociable agir dans un espace de liberté dans le déterminisme
    capacité d’auto transcendance , auto distanciation , relation à la verticalité dans l EXPÉRIENCE
    Optimisme tragique
    Personne ne prendra mon âme
    Capacité à ajouter son parcours , créer , écrire et transmettre
    Graine de Sens

    Tellement de terme pour désigner l’aidant aujourd’hui coach mentor thérapeute compagnon … ?
    Passer de la mission à la vision au-delà de notre fonction…pour moi il s agit de s interroger su sa contribution.

  • roeland

    Reply Reply 29 mars, 2020

    Merci pour m’avoir donné accès à ce module; je sais que c’est important pour moi de continuer ce cheminement.
    J’en profite du fait qu’il y a ouverture et je souhaite donc suggérer ces thèmes suivants qui me semblent d’actualité:
    Premièrement le thème de: amende honorable et le pardon dont j’ai reçu en cadeau un texte en : 1992.
    Deuxièmement le thème du : pardon dont j’ai aussi reçu un texte en : 1992
    Objet: voir si c’est à propos pour toi et Nous tous; je t’enverrai le texte en pièces jointes…
    Et troisièmement un tout petit texte que j’ai trouvé en hébreu, que j’ai interprété au mieux en me servant de la calligraphie des lettres et qui parle du passage ici sur terre…
    Donc, je t’envoie le tout par courriel
    À bientôt
    roeland

  • Ruth

    Reply Reply 6 juillet, 2016

    Merci Elie de m’avoir ouvert ce module 4 dont je n’ai pas encore pris connaissance mais dans lequel je viens de parcourir quelques-uns des commentaires –
    Ceci est donc, une intervention spontanée, peut être pour compléter en partie, ma première présentation (module 1) –
    Je ne suis ni professionnelle, ni avec l’objectif de le devenir – Par contre, si grâce à ce parcours et à l’Enseignement élargie d’Elie qui viendra largement compléter mes « pré-acquis » je peux en fonction de mes rencontres, contacts et autres « AIDER » ceux et celles qui sont ou seront sur ma Route, alors peut être accomplirai-je la mission dont j’ai toujours pressenti l’appel et la présence sans véritablement se dévoiler ni se concrétiser jusqu’à maintenant –
    Je suis en ce qui me concerne en quête de l’Ame de l’Autre » pour avoir accès à l’Ame du Monde et à l’Ame de l’Ame – (D.ieu fit l’Homme à Son Image ) –
    J’aime bien l’image du « Compagnon » dans le Sens qu’explique Elie, ce compagnonnage devant aboutir à l’élaboration d’un « Chef d’œuvre », ce Chef d’œuvre étant ici de participer à la transformation d’un Etre à partir de lui-même (et non de nous mêmes) – Le Compagnon « voyage », il fait le « Tour de France » – Ici, il fait « son Tour de l’Etre » afin qu’il y ait « dé – couverte et Réalisation – Mais pour cela, par l’Enseignement qui génèrent échanges et partages dans la complémentarité et les richesses de tous, il convient de faire chacun avant « son tour de l’Etre » et parcourir ainsi toute « sa carte géographique » ! c’est ce que j’ai compris qu’Elie nous offre d’expérimenter – et parcourir ce Chemin ensemble me semble d’une grande importance –
    Ce qui vraiment me séduit dans l’Enseignement qu’Elie propose, c’est, comme cela a été évoqué dans certains des posts (dont je partage bien le contenu dans leur ensemble) c’est que ce projet inclus « kabbale, logothérapie et réalisation de soi » – c’est là, vraiment « l’air » (l’ère) que je souhaite respirer … Il me semble que plus qu’un « Projet Sens » il est question ici d’un « Projet VIE » tourné vers une Volonté qui est celle de rendre le « vivant » « VIVANT », à chacun des niveaux que l’on peut rencontrer –
    Et maintenant je vais me plonger dans ce module – Bonne journée à tous et à toutes –

    • leoguez

      Reply Reply 6 juillet, 2016

      Touché! remis à flot! Whaou! Comment t’as fait 😉 tu lis et relie les mots.
      Mon investissement sur ce programme me prend parfois tant d’énergie! Et je n’ose parler de la partie financière.
      C’était si facile de me dire, il y a un temps pour donner, un temps pour recevoir, et me remettre dans un programme d’étude avec ceux qui nourrissent mon âme. Mais quand je lis les commentaires des derniers compagnons, la voix me dit, donne, donne encore, tel est la voie!
      Le vivant c’est le don de soi. C’est cela le bénéfice de ce programme! apprendre à donner à se donner. C’est cela qui nous différencie des programme du développement personnel, apprendre à recevoir. PLUS ENCORE, selon l’enseignement du Rav Achlag, un des dernier kabbaliste contemporain, apprendre à recevoir pour mieux donner.
      Je comprends d’autant plus mes freins au temps et aux investissements d’apprentissage technique pour mettre en forme tout cela dans cette voie qui veut être qu’un simple « apprenti-sage »!
      Merci Ruth, Merci Eric, merci à tous ceux qui partageront ce bout de chemin. L’été sera chaud 😉

      • Ruth

        Reply Reply 6 juillet, 2016

        Quel beau cri, Elie, quel beau cri, communicatif d’une joie diffusive, qui donne envie de sauter comme un cabri – Merci à toi d’être ainsi à la croisé d’un chemin, mon Chemin, et sans doute de celui de beaucoup d’autres d’entre nous – Magnifique !

        • leoguez

          Reply Reply 6 juillet, 2016

          Il y a un petit rajout, dans mon texte PLUS ENCORE… En ce qui concerne le projet compagnonnage de soi.

    • Eric

      Reply Reply 6 juillet, 2016

      merci pour ce commentaire qui me met en joie, m’aère et m’aide à respirer, vraiment ça me parle, ça résonne en moi.. un grand merci..

  • Eric

    Reply Reply 17 juin, 2016

    Bonjour à tous

    je passe une nouvelle fois par cette dernière porte du module 4 de découverte. ce qui me permet de voir en toute modestie, comment j’ai avancé entre ces 2 passages espacés depuis une quinzaine de jours.

    La carte n’est pas le territoire:
    ON a tendance à se comparer avec les autres et de voir ce qu’il procède, ce qui se voit au premier abord, mais il est vrai que l’on ne peut pas voir ce qui leur manque, car souvent, par pudeur, par humilité ou par égo, ces manques sont cachés et ressortent souvent par réaction, en comportement, en actions..

    Elaboration de mon projet de vie:
    il change au fur et à mesure que j’avance, mais dans le fond, au plus profond de moi, il reste le même, il rejoint ce projet sens.. rejoindre cette porte qui me conduira et m’aidera à me connecter à mon inconscient spirituel,

    Se décentrer de soi
    j’ai bien aimé, l’effet miroir entre les tropiques inconscients, Moi, sur Moi(conscience morale) et le ça(inconscient libidinal) et le moi, le sur moi (conscience spirituelle) et le divin en soi (l’inconscient spirituel)…être animé par qqc qui nous dépasse, ressentir ce point dans le cœur…
    n’attends pas ce que la vie peut de donner mais recherche ce que tu peux donner à la vie… encore une inversion de concept qui me plait…

    Kabbale existentielle
    faire des ponts entre la logothérapie et la tradition hébraïque, entre la psychologie humaniste en y ajoutant une particule spirituelle, voilà enfin pour moi, une projet qui fait sens…

    voilà ma contribution du jour .. Bonne journée…

  • Transformance

    Reply Reply 31 mai, 2016

    Bonsoir à tous

    Ce qui me plait dans ce programme, c’est le pont entre Kabbale et logothérapie et les 3 niveaux, réalisation de soi, démantèlement du moi et transcendance, transmission.. cette notion de pyramide inversée de MASLOW, m’intéresse et j’ai vraiment envie d’expérimenter..

    Ce que je constate aujourd’hui sur le terrain, c’est une régression psychologique des gens, qui leur ont justement fait « descendre » la pyramide au niveau le plus bas..(-:
    Tout n’est pas perdu, et je compte bien faire de mon mieux, pour les aider à donner du sens à ce qu’ils vivent, donner du sens à ses épreuves, c’est déjà commencer à traverser… enfin de mon point de vue…

    Eric

  • leoguez

    Reply Reply 25 mai, 2015

    Merci pour vos commentaires,
    Je fais en effet une différence entre le coaching de vie et le coaching existentiel. Le coaching de vie dans une vision holistique peut inclure la dimension spirituelle, de même que la pyramide des besoins de Maslow nous hisse vers l’accomplissement de soi. L’échelle de Dils va également vers le sens…, l’identité, la mission… Mais si vous avez bien compris, la réalisation de soi, voir la mission, peut être centré sur soi donc avoir un aspect égocentré. Ce que je propose de partager c’est de passer de la mission à la vision qui nous ouvre d’autres champs de perception que notre simple fonction. Sans pour autant négliger les besoins de bases de l’être, l’essentiel de notre coaching est en effet vers la transcendance de l’être. Pour exemple, je poste les deux schémas de la pyramide de Maslow selon la vison du coaching existentiel.

  • GALINDO Geneviève

    Reply Reply 21 mai, 2015

    Bonjour à tous,
    Pour répondre aux derniers échanges, forts intéressants parce qu’ils touchent à la spécificité de notre identité, il me paraît important que la notion de sens apparaisse et/ou que le mot spirituel soit énoncé car nous sommes bien à ce niveau dès lors que l’on touche à l’âme! De ce fait, nous nous démarquerons des thérapeutes et des coachs classiques. Je propose quelques mots pour alimenter la discussion : « coaching de sens », par rapport à l’idée d’accompagnement : « compagnon spirituel ».
    Comme Benjamin, j’entends vivre financièrement de mon activité, ce qui suppose de lui donner une visibilité. Mes questions sont donc les suivantes : À quel type de public nous adresserons nous au terme de la formation ? Quelle place et quelle légitimité sociales nous octroyer et comment ? Mais peut être que je vais trop vite ?
    Au plaisir de vous lire,
    Cordialement,
    Geneviève GALINDO

    • leoguez

      Reply Reply 21 mai, 2015

      Merci Geneviève, merci Benjamin pour ces questions qui nous permettent d’avancer coté formation professionnelle.
      Il faut à mon sens faire une différence entre la carte professionnelle, de l’intitulé la formation que nous allons développer.
      Nous travaillons dans le grand cadre du coaching de vie avec une spécialisation, coaching existentiel, ou logothérapeute.
      A ce jour, je me présente comme étudiant de la vie, j’ai défini mon métier d’accompagnement comme coach existentiel et thérapeute…
      Sachez que l’essentiel n’est pas ce qui est écrit sur votre carte, mais ce que vous êtes vous même.  » Je ne suis pas ma carte de visite, et elle ne peut que représenté une infime partie de mon être et de ce que je peux offrir »

      Ceci me permet de répondre à la deuxième question, le profil « client ».
      Nous apprendrons à voir que le premier « avatar » c’est nous-même, en effet là où j’excelle c’est là où je me suis moi-même questionner,
      là où j’ai transpiré,
      là où je me recherche,
      là où je me suis planté,
      là où je me suis relevé…
      Si je propose une première année de « Compagnonnage de soi et projet sens », c’est pour travailler sur toutes ces questions.
      Celui qui est déjà coach où thérapeute, continue avec son statue en ajoutant un nouveau savoir « être » dans sa démarche, (plus important que le savoir faire).
      En fonction de ses prérequis il pourra ajouter une spécialité comme coaching de sens…
      Celui qui n’est pas encore professionnel, en fonction de ses prérequis et de son avancement, pourra commencer à la fin de la première année à travailler comme coach de vie.
      La spécialisation se fait la deuxième année.
      Mais pas de précipitation tout cela se définira au cours de l’année. Sachez que j’accompagne le candidat coach ou thérapeute jusqu’à son installation effective.
      Je vais bientôt ouvrir en détail le programme et les modalités.
      Comme je le disais à une demande particulière, le prérequis sont confiance, patience, ouverture au changement.
      J’ai un très beau projet-sens à partager. Et vous aurez l’avantage sur les futures élèves d’être des constructeurs.
      Juste pour ouvrir un peu le voile. Vous aurez trois départements:
      1 « Compagnonnage de soi » qui vous donne les prérequis pour suivre la formation professionnelle.
      2 L’écriture du livre de vie, qui peut vous amener à être auteur,
      3 Kabbale existentielle qui vous donnera les prérequis pour une années d’initiation approfondie.
      Les « étudiants devront faire un choix prioritaire, secondaire et optionnel, mais les 3 départements leurs seront ouvert.
      A eux de suivre avec assiduité le département de leur choix et d’aller glaner des graines ou des perles de sens dans les autres départements.
      A la fin du processus nous nous retrouvons tous dans la cour de l’école des « les compagnons thérapeutes ».
      C’est ça que me dit la voix et que j’aimerai partager avec ceux que je retrouverai à la croisé des chemins.
      Garder en focus que dès les premiers modules nous sommes tous des constructeurs.
      D’ici une semaine ou deux je vous montre l’infrastructure de ce qui s’est construit avec les changements que vous m’avez aidé à apporté. Ainsi que les modalités d’inscription.
      Je sais que nous allons développer de belles choses pour ce monde en quête de sens. Elie

  • annie

    Reply Reply 19 mai, 2015

    benjamin
    bien lu ton propos
    plutot que therapeute. je dirais nous devenons des « aidants »
    therapeute comprend aussi une formation medicale
    et comme cet enseignement relie aussi des concepts juifs universels c est un plus professionnellement a savoir si ta clientele est sensible aussi a ce concept

    • leoguez

      Reply Reply 19 mai, 2015

      Il fut un temps ou pour un métier noble nous parlions de « compagnons », compagnons boulangers, compagnons menuisiers etc. C’est dans ce sens qu’une fois dans la démarche je propose un compagnonnage. Difficile à exprimer en terme de métier publique mais clair au sein d’un groupe de travaille. pourquoi pas compagnon thérapeute. A voir.

  • Benjamin

    Reply Reply 18 mai, 2015

    Question marketing.

    J’ai une question marketing pour ceux qui, comme moi, suivent cette formation dans le but d’exercer en tant que professionnel.

    Je me rends compte, au fur et à mesure que les modules s’ouvrent, que cette formation nous propose des outils qui nous permettrons de ne pas taper seulement dans le psyché, mais aussi dans l’âme de la personne aidée.
    J’en déduis donc que cette formation nous amène à « devenir » des « Thérapeutes ».

    Cependant, il me semble avoir compris que le terme «thérapeute » était aussi mal compris dans le domaine psy que le terme « âme », et qu’en plus, ce terme serait « protégé ».
    Du coup, il sera peut être difficile pour nous d’être reconnu comme thérapeute.

    Quant au terme de « coach existentiel », je le trouve moins révélateur de ce qu’on fait ici.

    Qu’en pensez-vous ?

    • leoguez

      Reply Reply 18 mai, 2015

      Il est vrai que nous nous orientons vers le véritable terme de « thérapeutes » comme l’étaient les disciples de Philon d’Alexandrie, des thérapeutes de l’âme. Mais comme tu le soulignes ce terme en France ce terme est protégé par le corps médical. Par contre en Israël cela ne devrait pas poser de problème, il faut vérifier. Il est vrai que sans faire de la psychothérapie classique, j’avais pensé nommer l’école « l’école des thérapeutes » et c’est plus juste que le terme de coach qui est aujourd’hui marketer à toute les sauces. Maintenant coaching existentiel à sa particularité de sortir du coaching classique. C’est a mon sens la meilleur carte de visite que j’ai trouvé pour représenter ce que je propose. Mais bon la réflexion est ouverte, cela ne changera pas les contenu de notre formation.

  • Benjamin

    Reply Reply 18 mai, 2015

    Je trouve, dans la plupart de mes expériences de ce genre, effectivement, des intérêts professionnels.
    J’ai suivis une partie des modules de pnl gratuit (pas tous, faute de temps).
    J’ai trouvé ça très intéressant. J’aimerais expérimenter ces outils sur moi, afin de me rendre compte de leur efficacités.
    J’avais essayé une technique de PNL que le Rav Daniel m’avait montré, il y à quelques années, mais faute de sérieux, je n’ai pas pu me rendre compte de sa portée.
    Il me semble avoir compris qu’il y aurait de la PNL dans vos modules, je vais donc me laisser porter par le courant, et prendre l’enseignement ici. J’ai du mal à dégager assez de temps pour prendre des enseignements de plusieurs sources séparées.

    • leoguez

      Reply Reply 18 mai, 2015

      Oui en effet je proposerai des modules de PNL, sectionnées pour rester dans le cadre de notre école « les essentiels de la PNL ». En plus nous les aborderons avec une vision différente. Ce qui n’empêche pas que je conseillerai à tous les participants à suivre les modules gratuits que je propose dans le site comme prérequis. Pour aller dans le sens de ta demande ces modules seront expérimentés en séance plénière, je veux dire en présentiel. A Nice, Paris et Jérusalem.

  • annie

    Reply Reply 16 mai, 2015

    cours daleth 4
    merci d avoir souleve la meditation juive
    qui pourrait nous ouvrir davantage au sens de notre vie en nous eveillant au Moi pour aller au Je Tu Nous et pour permettre d aller chercher ce fil conducteur nous reliant a notre nechama

    on comprend les cours j ai des difficultes a ressentir cette liaison spirituelle a D… et a travers lui a tout ce qui nous entoure
    nous sommes si deformes par le monde materiel que notre ame est loin faut la rattraper!!

    faudrait constituer des groupes de pratique meditation ca devient necessaire au projet

    derniere video sur hohma et bina
    construction logique du comment
    peux tu reexpliquer

    merci

  • leoguez

    Reply Reply 15 mai, 2015

    Je reviendrai plus tard pour les commentaires, mais continuez à partager entre vous sans trop rentrer dans les aspects trop métaphysique. Comme je l’explique dans texte, j’ai moi-même décider de retirer une vidéo avec son commentaire, pour éviter de donner une couleur trop kabbalistique à ce projet. Nous aurons l’occasion de développer toutes ces question métaphysique mais avec une pédagogie progressive. Indiquez-moi la route que vous souhaitez prendre et sa destination. Vous êtes dans la cour de l’école, bientôt l’ouverture. Il y a plus de 40 modules que je met en place pour une suite surprise pour ceux, particuliers comme professionnels, qui souhaitent aller plus loin.
    Bon brouillon de projet est actuellement visible sur le site dans projet sens. Là encore j’ai mis beaucoup de réserve avant de lancer le programme. C’est fait nous démarrons avant le 15 juin à régime réduit par respect des vacances. pour une ouverture à plein régime en septembre. Suivez bien ce qui va se partager. A bientôt. Elie

  • annie

    Reply Reply 8 mai, 2015

    merci benjamin
    je decide de travailler ma conscience que le monde se refait a chaque instant
    j arrete de prevpir organiser transformer etc…
    c est ici et maintenant

  • annie

    Reply Reply 6 mai, 2015

    benjamin merci de ta clarte
    oui tout vient de nous meme et de notre etat d esprit
    savoir qu a chaque seconde une nouvelle seconde nait pour un nouveau monde c est fabuleux d avenir
    et que chaque seconde est independante des autres c est plein de promesse
    conclusion je dois travailler mon etat d esprit et ouvrir le champ des possibles
    merci

    • Benjamin

      Reply Reply 6 mai, 2015

      D’après la tradition hébraïque, le monde ne se renouvellerai pas à chaque seconde, mais à chaque instant.
      Une seconde est une mesure cadrée, limitéé, alors qu’un instant est insaisissable.

  • annie

    Reply Reply 1 mai, 2015

    pour joelle
    merci de ton temoignage
    mais comment s annuler devant D..
    pour ceux qui n ont pas votre emouna
    je dirais qu il s agit « de laisser agir » en s annulant d agir et prier et mediter en ne pensant plus a transformer a creer ou a anticiper nos pensees ou actions
    laisser agir tout naturellement et attendre …les choses se faire
    c est un comportement difficile dans notre quotidien ou l action devient le signal de l existence
    or le vide ce laisser agir sans intervention du soi est une façon de
    laisser faire par D…… ce que nous meme n arrivons pas a faire

  • Joëlle

    Reply Reply 26 avril, 2015

    Bonsoir Elie et à tous,

    Quand Dieu se cache, ça me fait toujours très peur, froid, j’ai l’impression que ça va durer l »Eternité ».
    Mais je commence à calmer cette anxiété, car je sais qu’il me « suffit » de me rappeler de Lui, et de le rappeler…
    Et la réponse arrive, en son temps.

    Me souvenir et comprendre que tout est fait pour le bien.

    Je tenais à partager avec vous cette citation du « Jardin des Ames », la Souffrance d’après Rabbi Na’hman qu’Elie m’avait conseillé de lire lors d’un passage à la Sephria : » Quand tout va mal, réduis-toi à néant annule-toi complètement)
    – Mais comment parvient-on à se réduire à néant ?
    – On est parfois écrasé par l’instinct du mal. De mauvaises pensées qui perturbent notre esprit nous assaillent et il nous semble impossible de les surmonter. Nous devons alors nous annuler complètement. Nous n’existons plus. Nos yeux et notre bouche sont fermés, et toute pensée est annihilée. L’esprit cesse d’exister. Nous nous sommes totalement annulés devant Dieu ».

    Une gymnastique très difficile au départ, mais terriblement efficace !

    Joëlle.

  • annie

    Reply Reply 25 avril, 2015

    faut le vide pour que lumiere puisse rentree et prendre place
    nous sommes trop souvent debordes
    faire le vide c est important pour changer et ce vide se remplira de nouveau autrement
    trouver sens a sa vie quelque soit son age c est s ouvrir a de nouvelles experiences humaines
    se debarrasser de nos peurs pour marcher vers ce sens qui donne energie et force

  • GALINDO Geneviève

    Reply Reply 22 avril, 2015

    Bonjour Élie,

    Tout d’abord MERCI pour ces espaces que tu m’a ouverts et dans lesquels j’ai pu résumer mon parcours de ces dernières années. J’ai éprouvé beaucoup de joie à partager ce que j’ai expérimenté et écrit depuis des années de recherche !
    Ce qui m’intéresse et c’est ma quête de toujours, c’est de trouver un chemin vers ce moment où je connecterai à mon essence la plus profonde, à mon être divin. J’aspire à cette « re-connaissance » où projet de vie et projet sens se rencontreront, où ma vie dévoilera son sens ultime, où tout mon être sera dans son axe, jouissant de se laisser porter et emporter par le flux de la Vie. J’aspire à habiter en moi l’espace où le Logos (ou ce que tu appelles inconscient spirituel ? ) parle en moi, où ce Verbe me crée.
    Ce qui m’intéresse dans ta démarche, c’est d’avancer ensemble sur ce chemin, en chercheur, sans vérité préconçue, pour ouvrir un « passage vers la vraie Vie » que d’autres pourront emprunter.
    Au plaisir de se rencontrer à Nice,
    Geneviève GALINDO
    Tel : 06 71 35 26 66

* Denotes Required Field