Module 1 découverte du "Projet Sens"

Les Ateliers "COMPAGNONNAGE DE SOI" Sont terminés. Les vidéos sont encore en accès libre dans le menu et sur notre chaîne YouTube.
Vous y trouverez également tous les replays de nos webinaires
Abonnez-vous à la chaîne pour êtres informé des nouveaux post
https://www.youtube.com/user/guezelie/
Attention, pour les nouveaux inscrits, les 4 modules sont les anciens modules en amont pour la présentations de la formation en coaching existentiel.
C'est aussi une façons de mieux nous connaître et de partager avec les participants.
Les commentaires sont internes à l'école. ( Vous y trouverez des commentaires depuis 2015!


Vous êtes inscrits à 4 modules découvertes de l'école du sens.
Il ne s'agit ici que d'une présentation de différents sujets pour vous donner une idée de la démarche. Vous découvrirez dans les modules suivants de nouveaux extraits de cours, des vidéos motivantes,  des outils d'analyse, des exercices...
Quelque soit votre décision à la fin des ces modules, vous repartirez avec quelques graines de sens que vous pourrez arroser tout au long de votre quête personnelle.
Ne vous inquiétez pas pour la densité des contenus, avancez à votre rythme, tout cela sera repris en détail par la suite.
Bonne route, je vous retrouve dans les prochains modules et dans vos commentaires.

Pourquoi la kabbale existentielle dans le programme. 

shadow-ornament

Extrait de cours:  Historique de la logothérapie

shadow-ornament

shadow-ornament

Témoignages

Puis j'ai vu que les choses bougeaient dans l'invisible avec mes décisions et  mes actes justes : Ma solitude presque totale ; la non demande d'aide aux autres; mon aide aux autres moindre mais juste; la parole discrète...
je cesse d'être en colère contre ceux qui m'ont fait du mal, ou je leur signifie et je lâche-prise. Je range ma maison et mes papiers. Je réfléchis avant de prendre une décision.
Pour la première fois de ma vie, je me sens totalement accompagnée, et je trouve toutes les ressources en moi pour avancer  efficacement vers moi-même.

Joelle

Retrouver joie profonde en mettant à nu ce qui n’a pu s’exprimer. J’aime écrire et j’ai remarqué que ce qui en sort une fois posé à l’avant-plan, suscite des prises de conscience sur le « Pourquoi j’en suis là- Logique quoi !      Mais je suis séduite par le Pour Quoi qui me pose colle, et j’ai décidé d’intituler mon livre comme ça : Pour Quoi. (du moins dans un premier temps, ça va m’aider et me pousser dans mes retranchements je pense).
Pour quoi implique un souhait, un désir, une justesse vis-à-vis de soi, une honnêteté, une recherche qui laisse profiler une direction. Moi qui est tellement de difficultés à poser des actes, à faire des choix, moi qui ai tendance à m’éparpiller, enfin disons, certaines parties de moi qui me poussent un peu à cela.

Corinne

Laissez ici un commentaire, une question, une idée, une demande, ou un simple bonjour, et je vous retrouve dans le module 2.

91 Comments

  • roeland

    Reply Reply 22 mars, 2020

    Merci de nous inviter à cette aventure de se situer ensemble par rapport à Soi qui est l’autre’ itou…
    Je me présente rapidement: Roland Leblanc, 72 ans presque, je suis ici pour sortir de mon égocentrisme et pour aller vers l’autre’ … l’autre étant tout Ce Qui Est; je favorise la calligraphie des lettres hébraïques pour me permettre la progression continue en mon être entier en portant attention et consacrant un temps à chaque lettre pour quérir le sens de ma vie et de la Vie en Soi qui est Vie tout court…Ce que je peux partager, c’est le fait d’avoir pu saisir l’opportunité de grandir intérieurement juste en tirant des lettres sur du sel sur une tablette de sel… J’en suis à la 24 ème lettre; le Mem final que je crois être une lettre à laquelle je dédis : 40 semaines environ (fin projetée de passer au Noun final en début octobre 2020)…
    Bonne journée de réflexion et d’introspection à Nous Tous…
    roeland

  • rolandleblanc1148@gmail.com

    Reply Reply 19 mars, 2020

    Merci Élie,
    j’ai rempli le questionnaire de 8 questions, et j’ai regardé le pps sur le bol rempli de différents objets?
    Maintenant, je me demande si tu veux que je t’envoie ce que j’ai rempli?
    En gros, je crois que j’aimerais être du groupe qui se questionne sur le sens du vivre et de la relation avec l’autre’…
    J’en suis à découvrir comment être en relation avec Tout Ce Qui Est; j’en suis à la 24 ème lettre, le Mem final à calligraphier pour 40 semaines, et, à acquérir le sens de la relation à l’autre qui est Soi…
    Merci encore…
    roeland

    • leoguez

      Reply Reply 20 mars, 2020

      Merci D’être là Roland, j’ai pu voir ton travail sur les lettres! C’est formidable. B”H, avec l’aide d’Achem, Nous aurons l’occasion de partager ce travail à l’occasion des enseignements sur les lettres ceci en fonction des intérêts de chacun.
      Merci pour ta participation active et ton souhait de partager en collectif. En effet l’objectif de ce groupe et de passer à la relation “je-tu” une très belle relation en soi entre deux âmes. A celle du “Je-nous” pour toucher le Noos en chacun de nous, pour une relation groupe, en dehors de tout prosélytisme religieux ou dogmatisme. La première partie des modules avait était construite dans le cadre de la formation professionnelle en coaching existentiel. J’ai laissé le tout dans l’état, pour une question de priorité. Nous reviendrons probablement sur ces exercices. Aussi je te convie à poster tes réponses dans les pages ou ils sont posé. je verrai par la suite si je créé des page individuelle comme pour la formation coaching existentiel. Mais cela me demande un gros travail, et se pourrait se faire qu’à la fin de ce programme “compagnonnage de soi” pour ceux qui souhaite continuer l’aventure.

  • Bernard

    Reply Reply 3 mars, 2020

    bonjour à toutes et à tous,

    je suis là en quête de connaissance pour savoir de plus tout le processus de la découverte du sens à la vie selon Viktor Frankl si on part du désir jusqu’au rêve où à l’imagination pour faire sortir la vision d’une personne ; d’après les résultats de ce processus nous avons combien de catégorie de personne ; est-ce facile de stimuler le désir d’une personne où existe-t-il des personnes qui n’ont pas de désir ou si dans le cas contraire quelle démarche pourrait-il envisager? Suivant mon parcours je suit un formateur en communication personnel et puis devenu Responsable d’un centre d’accompagnement des jeunes : conseiller en orientation scolaire et professionnelle des jeunes pour y arriver il faut que les jeunes soient libérer de leur problème (peur, angoisse, complexe, agressivité, névrose. Ce que j’aimerai avoir au niveau du savoir être; c’ est de la “sagesse” et du devenir c’est de la maîtrise du logothérapie.

    Merci !

    • leoguez

      Reply Reply 3 mars, 2020

      Bonjour, Bernard. Tu poses plusieurs question dans ce commentaire, tous pertinents. puisque tu es formateur, tu conprendras que je ne peux y répondre en quelques phrases. Puisque tu poses ta question à partir du module 1 c’est que tu es inscrit au module gratuit. Par-contre je ne t’ai pas trouvé dans la liste membre. je ne sais pas si il y a un bug dans le blog. On verra si tu réponds. Quoi qu’il en soit et c’est la même chose pour tous les inscrits à ce blog. Après les 4 modules gratuits, je devais faire une offre de formation. Mais à ce jour, pour des raisons difficiles à expliquées je ne suis pas encore en mesure de me relancer dans une longue formation. je suis en train de revoir la formule et l’approche de mes formations. En attendant je viens de décider prochainement d’offrir une offre d’accompagnement. Cette offre devrait répondre à vos questions, elle aura également l’avantage d”être gratuite.

  • Marie

    Reply Reply 6 février, 2020

    Merci Elie pour ta réponse!
    Je te suis reconnaissante de prendre le temps d’ être à l ‘écoute de nous toutes et tous!
    Sois abondamment béni pendant ce temps de réflexion que tu prends. Avec D.ieu on sort toujours vainqueur de l’épreuve.

  • Marie

    Reply Reply 5 février, 2020

    Bonjour Elie,

    Je t’ai découvert “par hasard” car je ressentais très fort le besoin de me plonger dans la symbolique des lettres hébraïques..après avoir visionné le “aleph”, j’ai voulu savoir qui est cet enseignant génial et authentique dont le langage parle direct à mon âme… et je suis “tombée”sur le site, coaching existentiel etc…et ça bouillonnait de joie en mon for intérieur. Cela fait des années que j’ai l’impression que je dois “accoucher” de quelque chose et je pense avoir enfin trouvé mon “accoucheur”.
    Ta vidéo ci dessus dans laquelle tu parles de souffrance humaine a fortement résonné en moi…j’ai fait étant jeune une très grosse dépression , j’ai connu cette descente douloureuse en ascenseur dans les bas fonds de mon être et j’en suis sortie grâce à une guérison spirituelle ! J’ai alors commencé à chercher Qui est ce Dieu qui m’a transformée….. et après avoir pris plusieurs mauvaises directions, j’ai enfin découvert la Thora (à 50 ans) …
    Je vois autour de moi beaucoup de gens en grande détresse psychologique, des jeunes dépressifs, des gens qui demandent l’euthanasie pour troubles psychiques et ça m’est insupportable qu’ils puissent mourir sans connaître Dieu, Le Vrai, pas celui que les religions présentent mais le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.
    Je pense(???) que ma mission de vie c’est d’amener les gens à la guérison intérieure mais je cherche quelqu’un pour m’aiguiller….est-ce juste?
    J’ai eu quelques expériences spirituelles très fortes , peut-être n’est-ce pas encore l espace ici pour en parler…
    J’ai un amour immense pour Israël et j’ai soif, soif , soif de Connaissance. Avec “Soucat David” nous avons commencé les bases de la Cabbale et je me suis délectée de ton enseignement sur l’application de l’Arbre de Vie dans la vie pratique!!

    Je me présente, j’ai 62 ans,j ai travaillé comme infirmière en oncologie , actuellement mariée et maman de deux belles jeunes filles.
    Ma force : je crois en Dieu et Sa Thora
    Mes peines : ma famille ne suit pas mon chemin spirituel
    Mes rêves: avec l ‘aide de BH , exprimer , afin d’aider les gens en détresse, La Vérité , .mais….je ne sais pas encore ou, quoi, comment…;

    Après aleph je me suis plongée dans BETH et l’émotion m’a submergée…Beth-Or…ETRE réceptacle pour la Lumière divine et amener les gens en souffrance à devenir un Beth-Or. N’est ce pas le destin de chaque être humain? Il me semble que Tu me demandes d’appeler ma maison de guérison Beth-Or(…)
    Oui…mais comment? qu’est)ce que BH a prévu pour moi?
    J’aimerais tellement répondre à Ses attentes, savoir quelle et réaliser ma mission de vie
    Elie, peux-tu m ‘aider avec l’ aide de BH?

    MERCI!

    Merci pour cette belle rencontre avec toi.

    Marie

    • leoguez

      Reply Reply 6 février, 2020

      Chalom Vé Béraha Marie. Merci pour ton chaleureux texte, plein d’inspire-à-Sion.
      En vérité je me suis mis en “Chabbat” depuis plus d’un an, c’est dans ce sens que je n’ai rien proposé de concret aux invités de ce blog… Certains attendent depuis plus d’un an. C’est dans ce sens que j’ai mis mes vidéos ouvertes au publique. Je publie de temps en temps des articles dans l’un ou l’autre de mes blogs. Entre temps j’ai vécu deux expérience de proximité extrêmement fortes qui m’ont conduit à attendre avant de me relancer dans l’accompagnement et dans le projet de compagnons thérapeutes” qui donne suite à celui de ” coaching existentiel”. Il me fallait aussi simplifier le processus de partage pour être plus accessible.
      Ce que je propose à ce jour, c’est la lectures des articles de mes blog, l’inscription à la chaîne youtube … la lecture de mon livre actuellement sur Amazon. B”H je devrais organiser des rencontres en France et un voyage initiatique en Israël… Les renseignements se feront via les blog ou des vidéo en direct. Je prends en compte ta demande, il me faut juste prendre un peu de temps pour clarifier le chemin après la dernière épreuve vécu que je ne peux à ce jour partager en publique. J’ai une vision assez précise de ce que je devrais proposer dans le cadre d’un groupe de travail réduit et qui va dans le sens de ta demande.
      https://www.amazon.fr/Enqu%C3%AAte-sur-sens-vie-itin%C3%A9raire/dp/1671058712/ ( ou faire Elie Guez sur Amazon)
      https://kabbale26.wordpress.com/
      https://www.youtube.com/user/guezelie/

  • François

    Reply Reply 14 mai, 2019

    Dans mon commentaire précédent, j’ai omis de me présenter d’avantage. Je m’appelle donc François, j’ai 44ans je suis aide-soignant et père d’un garçon de 8ans. J’habite à Grenoble. La question du sens de la vie m’occupe (sans forcément me préoccuper !) depuis ma petite enfance. Je n’ai pas réussi à y répondre en dépit de mes nombreuses lectures et de quelques années passées sur les bancs de l’université en histoire et en philosophie. Mais je n’étais pas fait pour cette forme d’études… J’apprends maintenant énormément en expérimentant des situations de vie, de fin de vie, de souffrance mais aussi parfois de joie et de moments forts d’entraide humaine. Ma profession constitue ma meilleure école, ma profession de Foi.
    Je veux continuer d’exercer ce métier mais je veux également accompagner les gens différemment. Alors je rénove un local qui sera un autre lieu d’accompagnement, à ma façon. Je me forme en autodidacte en lisant et en expérimentant sur moi-même divers outils qui me suivent depuis une quinzaine d’années (PNL, AT…). Mais je ressens le besoin d’être formé, accompagné pour espérer un jour finaliser mon “projet-sens”.

    • leoguez

      Reply Reply 14 mai, 2019

      Merci François,
      J’espère sincèrement être à la hauteur de ta demande. En effet pour des raisons tout à fait particulières que je ne peux développer présentement, j’ai été amené, si on peut dire, à me rapetisser. Mais comme le dit Viktor Frankl si je me fais nain devant tous ces géants de l’accompagnement c’est pour me mettre plus facilement sur leurs épaules et qui sait ? Peut-être voir plus loin. A bientôt Elie

  • François

    Reply Reply 14 mai, 2019

    Bonjour à tous et à toutes,

    Je suis content de regarder ces vidéos. J’espère y trouver un cadre pour rassembler toutes mes idées éparpillées, mes expériences et pour en connaitre d’avantage sur l’oeuvre de Victor Frankl d’une façon moins livresque et plus vivante. J’espère ainsi m’accompagner moi-même avec plus de sagesse (d’amour ?) et accompagner mes frères humains au mieux de mes possibilités dans mon métier d’aide-soignant en gériatrie. Peut-être aussi accompagner un jour d’une façon différente mais complémentaire que ma profession actuelle.
    Trouver également des éléments de réponse sur la question du “Mal” et de la souffrance, de leur sens.
    Je suis content d’être ici même si je ne comprends pas encore tout-à-fait le fonctionnement du site. Les portes s’ouvrent unes à unes et je m’en remets à Elie pour la suite !

    • leoguez

      Reply Reply 6 juin, 2019

      François, est-ce que tu t’en sorts avec toutes ces portes qui s’ouvrent et qui se referment ?

  • Nadeige

    Reply Reply 16 avril, 2019

    Elie,
    Ce que je souhaiterais rajouter à mon commentaires précédent, c’est que je me sens aussi beaucoup “aliéné” par cet aspect du mental qui enferme au lieu de “délier” … et je cherche à laisser émerger mon intuition et laisser parler mon cœur pour ne plus me laisser enfermer par mon mental dans mes schémas de pensées habituels. Aussi je me pose la question sur ce travail de recherche que tu proposes, si ça ne va pas encore alimenter cet aspect du mental en moi ? Qu’en penses-tu ? Merci pour ta réponse.
    Bien à toi,

    • leoguez

      Reply Reply 16 avril, 2019

      Oui en effet, le risque existe pour ceux qui confonde mental et, pour rester dans le vocabulaire connu, intelligence-agent, où supra-mental.
      Dans le vocabulaire de la kabbale l’intelligence à plusieurs sources, donc nous avons plusieurs sortes d’intelligence. Ça, nous le savons aussi dans les sciences humaines. Le mental classique dont tu parles est nécessaire à une certaine la construction logique de base mais elle cède place à une autre forme d’intelligence pour l’apprentie “initié”. En kabbale nous avons la Séphira (lumière) Bina, qui signifie intelligence, discernement, mais aussi construction.
      Mais c’est juste aussi de dire que la démarche, n’est pas de s’asseoir sur un divan, se mettre en méditation et recevoir par “grâce” l’éveil. Du moins si ceci existe dans le cheminement, ceci n’est ni la fin ni la finalité du cheminement. Parfois je parle de réveille après l’éveil.
      Je ne peux en dire plus car cela se construit aussi en marchant.
      Laisse-moi te raconter une histoire Zen que j’ai inventé pour mettre en image mes propos. Un disciple après plusieurs années de méditation va voir son maître pour savoir s’il était près d’entrer au niveau initiatique. Le maître lui demande de voir ce qu’il voit à travers la fenêtre où se tenait un arbre majestueux au cœur du jardin zen. Maître je vois un arbre d’une beauté extrême, je vois le mouvement de ses branches comme une dance vers la lumière , les multiples couleurs de vers de chacune de ses feuilles… etc. Retourne en méditation lui dis le maître.
      Après plusieurs années de médiation l’élève vit une expérience d’éveil et demande à voir le maître. Que vois-tu à travers la fenêtre lui demande le maître. Je vois que tout est Un, l’arbre, le jardin, moi-même. La lumière du vide relie toute chose… Etc Etc … Retourne en méditation lui dis le maître. Quelques années plus tard l’élève demande un nouvel entretien. Que vois-tu maintenant ? je vois un arbre, lui dit l’élève. Bien, maintenant tu peux rester avec les autres disciples lui dit le maître. 😉 Amitiés

  • Nadeige

    Reply Reply 16 avril, 2019

    Bonjour Elie, Bonjour à tous,

    Merci pour l’accès à tout ce savoir foisonnant …
    Je me sens aujourd’hui à la croisée de chemins et pour le moment la direction à prendre reste encore incertaine. Je sens profondément en moi que j’ai de nouveau un travail intérieur, encore plus profond à entamer, pour non plus faire mais Être et je sais qu’à partir de là le faire découlera tout seul et je ne me poserai plus la question de la direction à prendre.

    Je suis en crise de sens profond depuis 2 ans et demi. Il y a 3 ans, j’ai lâché le travail que j’ai exercé pendant 25 ans pour exercer seulement le shiatsu (que j’ai commencé à pratiquer il y a 8 ans). Ce que je ne savais pas c’est que je lâchais aussi une grande partie de mon identité que j’avais construite sur ma valeur professionnelle et que ma valeur personnelle, ma valeur d’Être était en en déficit. J’ai réalisé que je n’étais pas dans “mon sens”, voilà comment a débuté ma crise existentielle …

    Aujourd’hui, je commence à faire quelques pas sur un nouveau chemin sans savoir si c’est le bon (en admettant qu’il y en ait un bon). Depuis enfant je souhaite, plus de paix, plus de respect et plus de beauté dans le monde. J’y ai répondu par le graphisme (mon premier métier) et puis le shiatsu en quelque-sorte. Je sens que le shiatsu ne suffit plus et je me sens tourner en rond car financièrement les revenus ne sont pas suffisants pour être autonome … Alors, je cherche : comment Être et insuffler la beauté dans le monde à ma façon …

    Je viens de créer une structure pour m’adresser à des groupes en proposant des évènements autour de pratiques énergétiques, conférences, enseignements, transmissions qui invitent à tourner notre regard à l’intérieur de soi pour aller voir tout ce qui nous encombre, nous révolte et le mettre à la lumière pour contacter la joie et l’apaisement. Le premier a lieu début mai. Je sens qu’il y a une justesse pour moi même si pour le moment j’y mets beaucoup d’énergie, de temps pour peu de revenus toujours.

    Et je “tombe” sur ce site … avec un déroulement très atypique … et là quelque-chose d’immédiat se met en marche, ce n’est plus ma tête qui réfléchit mais mon cœur qui parle. Et je m’inscris. Sans savoir réellement pourquoi ou que je peux expliquer … c’est juste un ressenti qu’ici aussi il y a une voie possible.
    Les lettres hébraïques font vibrer quelque-chose dans mon corps quand je les vois … pourtant ce n’est pas ma culture. Donc j’ai poussé la porte.

    À suivre …

    • leoguez

      Reply Reply 16 avril, 2019

      Whaou! Merci à la providence de me permettre de rencontrer des âmes comme la tienne. j’ai de plus en plus l’impression que la force d’attraction permet de mettre en relation certain “electron libre” “compagnon de la liberté” pour un futur compagnonnage de soi… ce que je nomme en ce qui concerne mon projet ” les compagnons thérapeute.
      Je retiens ce que tu dis : “Et je “tombe” sur ce site … avec un déroulement très atypique … et là quelque-chose d’immédiat se met en marche, ce n’est plus ma tête qui réfléchit mais mon cœur qui parle. Et je m’inscris. Sans savoir réellement pourquoi ou que je peux expliquer … c’est juste un ressenti qu’ici aussi il y a une voie possible.
      Les lettres hébraïques font vibrer quelque-chose dans mon corps quand je les vois … pourtant ce n’est pas ma culture. Donc j’ai poussé la porte.
      C’est exactement comme ça que ça marche pour toi comme pour tous ceux qui ont osé frapper aux portes de cette école totalement atypique comme tu le dis, une école dont je suis le créateur, l’enseignant et l’élève en même temps et qui attend une nouvelle maturité pour t’accueillir ainsi que ceux qui sont en attente d’information.

    • nadeige

      Reply Reply 17 avril, 2019

      Merci pour ta réponse Elie. C’est vrai qu’en ce moment je scrute en moi tous les moments où le mental “fonctionnel” n’est pas à sa place. Pendant longtemps j’ai suivi une psychanalyse et j’en suis venue au shiatsu, au corps, aussi parce-que je n’en pouvais plus de réfléchir, analyser, “dépecer” … Bon, je verrai où ce travail me mène et si il peut faire émerger le mental qui est au service du cœur.

  • Joaquim

    Reply Reply 12 mars, 2019

    Bonjour,

    Je tombe sur le sentier de la kabbale existentielle, en cherchant des informations sur Yod.
    Go.gle me mène à votre vidéo.
    J’ai écouté, j’ai suivis d’autres vidéos et me voilà en train de vous écrire.
    Belle synchro ce soir.
    Je cherche à m’écouter pleinement tout d’abord, l’espoir me fait avancer. Mais ce n’est pas simple chaque jour. L’ourobouros me rattrape.

    En formation de danse des lettres hébraïques, j’aimerais en connaître plus sur les lettres et pouvoir accompagner en thérapie.

    Qu’est ce que je veux donner la vie ?
    Éveiller en chacun l’étincelle de vie.

    Merci

    • leoguez

      Reply Reply 12 mars, 2019

      Merci pour ton témoignage Joaquim. ” Éveiller en chacun l’étincelle de vie”, c’est un beau projet-sens. J’espère que les découvertes que tu feras sur ce site t’y aideront. Elie

      • Yehoyaqim

        Reply Reply 13 mars, 2019

        Merci de ta réponse.
        Oui beau Projet-sens.
        Mais tout d’abord maintenir la mienne et pouvoir la faire grandir.
        En écoutant les vidéos, ma vitalité remonte.
        Je vais suivre.

  • lauence ROUE

    Reply Reply 3 mars, 2019

    Bonjour Elie

    Vos vidéos réveillent en moi ce besoin de transcendance que je cotoie depuis presque 40 ans …. en ce moment je retombe dans les questions relatives au sens de la Vie…. et vos videos sur la Kabbale existentielle et els lettres hébraïques sont une source à laquelle je m’abreuve avec joie !

    et finalement si le sens de ma vie était de m’interroger sur le sens de la Vie? avec son cortège de questions ,

    Merci

    Laurence R

    • leoguez

      Reply Reply 3 mars, 2019

      Bien venue Laurence :
      Et si le sens de sa vie c’est s’interroger sur le sens de La vie” Jolie ! C’est une aussi version de la kabbale
      Et si le sens de La vie était de trouver un sens à Sa vie ? C’est la version de la logothérapie …
      Et si le sens est simplement d’être en chemin ? C’est aussi une de mes versions .

  • Simone

    Reply Reply 8 octobre, 2018

    Bonjour Elie, Je viens de m’inscrire pour la 2e fois, après 2 années de désert. Les enseignements sont si variés que je me suis un peu perdue dans les dédales des différentes merveilles qui m’étaient proposées, mais je m’aperçois que finalement je n’ai pas beaucoup avancé.

    Je dois trouver un chemin qui m’aidera à avancer dans ma vie intérieure, dans mon “moi” et dans ma vie spirituelle bien échevelée.

    Merci pour tout ce que je vais découvrir ici.

    Simone

    • leoguez

      Reply Reply 18 décembre, 2018

      Bonjour Simone, comme tu t’es désinscrit de la liste principale, je ne sais pas si tu recevras ce message. En effet à vouloir trop donner, j’ai pris le risque de perdre certaines personnes. Je ne dis pas que c’est juste mais c’est le choix que j’ai pris en pensant que chacun peut suivre à son rythme. Maintenant il est probable que tout cela soit revu pour l’année 2019, avec notamment des inscriptions par matière séparé.

  • Benjamin

    Reply Reply 8 mars, 2018

    Bonjour à tous.
    J’ai fait le choix d’être ici pour continuer à construire des outils de développement humain.
    Je ne cherche rien de particulier à recevoir ou à apprendre, je préfère laisser les choses se construire en route, sans attente préalable.
    Je pratique professionnellement une forme de coaching depuis quelques années, mais de façon occasionnelle car je n’ai pas cherché à développer une clientèle. Cela n’a donc pas été mon activité principale.
    Dans le coaching que je pratique, j’utilise surtout des outils tirés de la tradition hébraïque et principalement de la Kabale.

    En regardant les vidéos ci-dessus, quelque chose m’a interpellé :
    Dans la vidéo « Pourquoi la kabbale existentielle dans le programme », aux alentours des 7min56, vous montrez un schéma qui représente l’inconscient, le préconscient et le conscient (probablement basé sur les topiques freudiennes).

    Je trouve troublant de voir à quel point ce schéma exprime la « Volonté créatrice » d’une façon très similaire à l’arbre des Séphirot.

    Effectivement, dans ce schéma, « l’inconscient » me fait penser aux mondes du néant/infini et de l’émanation, que la Kabale nomme « Olam ha Adam Kadmon » (sephira de Keter) et « Olam ha Atsilout » (sephira de Hokhma).

    Toujours d’après ce schéma, dans ce monde de l’inconscient, il est questions de pulsions et de désirs qui s’épanchent en direction du monde du préconscient.
    Or nous apprenons dans la Kabale que la pulsion est la conséquence du rond (le monde de l’infini) qui n’est pas encore rentré dans le carré (le monde des limites), et que le désir serait la force de vie, le moteur de l’existence

    Ensuite je trouve encore plus troublant de voir les deux sections suivantes : « refoulement de ce qui n’est pas acceptable » et « tri… ».

    Pour ce qui est du tri, il est très facile d’y voir le «monde de la création » représenté dans la Kabale par la sephira de « Bina » qui pourrait se traduire par « discernement ».
    Et quelle serait la fonction du discernement si ça n’était pas le fait de faire le tri, afin de mettre chaque entité triée en vis-à-vis les unes des autres afin de les faire exister (puisque l’on sait que l’existence est la conséquence du vis-à-vis) ?

    Et pour ce qui est du « refoulement de ce qui n’est pas acceptable », nous pouvons constater qu’il se situerait exactement entre « Hokhma » et « Bina » (entre l’Emanation et le Discernement).

    On peut donc constater que quand l’infini émane vers l’existence, le discernement fait le tri et renvoie à l’infini ce qui n’est pas encore adaptable au monde créé.

    D’ailleurs, la Hassidout (une des explications de la Torah par la Kabale) nous enseigne qu’à la création de la conscience, une coupure a été « programmée » précisément entre « Hokhma » et « Bina » afin d’éviter les épanchements inadéquats de la force de vie dans l’existence.
    Et la Torah DeAtika Stimaa (Torah de l’Ancien Caché) nous montre que cette coupure aurait aussi pour conséquence de protéger Keter et Hokhma de tout ce qui pourrait se passer dans les mondes du dessous, afin que toutes les expériences vécues dans les mondes créés ne puissent pas affecter la source.

    Et pour les initiés à la Kabale on pourrait même aller beaucoup plus loin dans les sections qui suivent, en montrant les ressemblances entre « la perception des désirs et des idées acceptables » et la gestation du monde de la formation dans « Bina », ainsi que la censure qui représenterait le blocage de « Yessod de Bina » tant que le monde de la formation n’est pas prêt etc…mais je ne sais pas si le Module 1 est l’endroit adéquat pour le faire.

    En conclusion, la volonté d’Elie Guez de vouloir rassembler le monde de la Logothérapie et celui de la Kabale parait être une excellente idée, puisque l’on peut constater facilement que la Kabale à un lien très fort avec les outils qui ont déjà été créés pour accompagner l’humain dans son développement.

    • leoguez

      Reply Reply 11 mars, 2018

      Merci Benjamin pour tes remarques, je dirais un cours dans un cours.
      Ton retour à ce groupe est bien venu.
      Juste pour ne pas affoler les nouveaux entrants dans la présentation de mon programme, je me doit de recadrer le contexte des enseignements que je compte partager. Je n’ai pas l’intention de rentrer dans tous les détails de la science de la kabbale. Mon objet est beaucoup plus modeste. Donner les bases de la kabbale, pour en retirer un enseignement qui touche principalement les questions existentielles. Dans un premier temps je resterai sur l’enseignement du RAMHAL, “les voies de la direction divine”. Introduction au 32 voies de la sagesses (22 lettres et 10 séphiroth) Toujours en rapport avec le questionnement existentiel. Puis selon la demande dans les différentes matières de notre programme, nous pourrons approfondir certains sujets. (Logothérapie, PNL existentiel, RED, Sophro-analyse… etc Et bien sur Kabbale existentielle pour un petit groupe qui souhaitent en savoir plus.
      Ensuite la formation en coaching existentiel n’a aucune prétention à faire des participants des thérapeutes de type Kabbaliste. De plus cette enseignement est optionnel et n’entre pas dans l’aspect validation du suivi du programme en coaching existentiel.
      Ceci dit il est vrai que la plupart des participants sont intéressés par cette connaissance.
      Aussi en ce qui te concerne, vu ton avancement dans ce domaine, si tu as des apports à faire, tu pourras toujours le faire dans ta page membre, (qui t’es toujours ouverte, celle-ci est accessible aux membres inscrits dans le programme via un mot de passe.
      Là où nous en sommes c’est l’introduction de l’introduction des présentations.
      Au plaisir de te retrouver parmi nos étudiants.

  • Salut tout le monde !
    Très heureuse d’être ici, j’adore quand le “hasard” m’amène quelque part de nouveau ! Je viens tout juste de découvrir la logothérapie, alors que pourtant c’est exactement l’outil que je cherchais depuis toujours en fait !

    Je viens de finir le premier module, je ne vais pas reprendre tout ce que je t’ai dit dans mon mail mais je suis vraiment certaine d’être au bon endroit.
    Car ce n’est pas le sens de la vie qui m’intéresse mais bien le sens de la vie de chacun ! Et j’ai tellement hâte d’accompagner des âmes perdues à retrouver leur chemin ! Je rencontre beaucoup de femmes qui ont ce désir de connaitre leur idéal, leur sens de la vie, leur mission ! La logothérapie est tout à fait la réponse au “comment” les accompagner au mieux ! Je vais continuer les modules avec joie et curiosité ! merci pour l’accueil très sympathique !

    • leoguez

      Reply Reply 17 août, 2017

      Je crois que tu es arrivé à une bonne étape. Très heureux de partager un bout de chemin sur ta route. Chaque compagnon apporte ses graines de sens, merci pour ta contribution. Je ne sais pas si tu marches vite mais si c’était le cas tu pourrais peut être rattraper la croisière à un port avant la fin des vacances. Qui sait? Autrement je regarde comment partager les photos de vacances avec les nouveaux arrivés d’ici début septembre.

  • Simone

    Reply Reply 28 décembre, 2016

    Bonjour et merci pour ce premier cours. J’aime apprendre, connaître mais mes seuls échanges se sont depuis toujours limités aux tête-à-tête et à l’écrit. En public je suis dans l’incapacité d’ouvrir la bouche même pour exprimer les Oui ou Non. Lorsque les gens m’apprécient il me semble qu’ils font toujours erreur sur ma personne. Mais je ne désespère pas de devenir ce que j’aimerais être.. Vivante.

  • michelle

    Reply Reply 11 décembre, 2016

    merci pour ce premier cours très intéressant, mon chemin de vie étant particulier, je vais ouvrir grâce a vous une nouvelle porte,

  • Mathieu NJ

    Reply Reply 15 novembre, 2016

    Bonjour Elie,

    J’ai parcouru vos documents. Mon intérêt pour votre programme réside en effet dans la redéfinition d’un projet de vie plus consistant. Il semble d’ailleurs depuis mon inscription que des ouvertures et une clarté apparaissent à ce sujet. Je suis également très intéressé par la kabbale et les lettres hébraïques que j’étudie personnellement et à travers quelques stages. Je suis psychopraticien et thérapeute de couples. Je vais allé voir prochainement le module 2.
    Bien à vous. mathieu

    • leoguez

      Reply Reply 19 novembre, 2016

      Bienvenu Mathieu.
      J’espère que tu auras le temps de parcourir l’ensemble des contenus de ce programme. Il devrait être totalement reconstruit après analyse des retours des participants. A ce jours toutes les portes sont ouvertes. Elie

  • Kathy

    Reply Reply 19 octobre, 2016

    Merci beaucoup pour cet éclairage.
    J’aime beaucoup votre humour 😉

  • Florence

    Reply Reply 19 octobre, 2016

    Bonjour
    Je crois que je suis ce matin au bon endroit et au bon moment.

  • Kathy

    Reply Reply 17 octobre, 2016

    Bonjour et merci infiniment pour ce module.
    J’aimerais savoir comment vous situez C G JUNG, car il a lui aussi été en “désaccord” ave Freud, et lui aussi a beaucoup travaillé avec la notion de transmutation.
    Encore merci.

    • leoguez

      Reply Reply 18 octobre, 2016

      Bonsoir Kathy. Jung a en effet ouvert plusieurs nouveau champs en analyse. Nous retrouvons également chez lui une approche de l’inconscient spirituelle.
      Toutefois V.Frankl voit chez Jung une forme de psychologisme. C’est le terme qu’il emploi notamment en ce qui concerne la notion d’archétype. Il m’est difficile de développer cette remarque qui lui est très personnelle dans ce cadre d’échange. c’est dossier qui demande toute une étude? Dans le cadre de notre formation en logothérapie nous aborderons tous ces aspects. Il faut juste ajouté que Frankl ne rejette pas toutes les autres méthodes, il dit apporter un nouveau regard. Pour Freud par ex il parle de lui comme un géant. Et il ajoute “un nain sur les épaule d’un géant voit plus loin”. A nous de nous mettre sur les épaule de V. Frankl 😉

  • Bernie

    Reply Reply 31 juillet, 2016

    Bonsoir Elie
    Merci pour ton éclairage
    Y a t il un programme pour les coaches ?
    Bonne soirée

    • leoguez

      Reply Reply 1 août, 2016

      Oui Bernie,
      Mieux encore, le programme de formation est principalement orienté pour des coachs.
      La majorité des personnes inscrites sont également coach.
      Il y aura quelques particuliers avec un prérequis.
      La formation se fera en plénière sur Nice. probablement pour la première session entre octobre et début décembre.
      Par contre je souhaite que les futurs candidats à cette formation aient suivi tout ou partie du programme “projet-sens.
      Je reviens vers vous pour plus d’explication dès que la vidéo concernant la formation est sur le site. Elie

  • leoguez

    Reply Reply 31 juillet, 2016

    Bonjours Bernie. merci pour ta remarque
    En effet les vidéo ont été enregistré dans le cadre de cours, et ne sont pas professionnels. Par contre avec des oreillettes ça va mieux.
    J’ai testé, le lien pour le programme il fonctionne. Par contre il sera modifié avec le prochain programme.
    Je vais posté dans la semaine des vidéos du projet de formation en logothérapie et coaching existentiel. Pas pour autant professionnel, mais qui donne une très bonne idée de la démarche.
    Le module 2 est ouvert, les autres s’ouvriront tous les 2 jours.

  • Ruth

    Reply Reply 3 juillet, 2016

    Bonjour Elie et tous et toutes –
    Voilà, je fais le pas pour laisser ce commentaire :
    En premier lieu, merci pour m’avoir inscrite dans ce commencement d’un voyage qui je l’espère sera constructif, évolutif, enrichi d’échanges partagés privés et collectifs pour le bien de tous et toutes, puisqu’il s’agit, je crois l’avoir compris, d’un groupe d’âmes, parcourant un même espace, ou en tous les cas, cheminant sur des Voies parallèles , en bénéficiant de l’Enseignement d’Elie, dont la mission semble être d’accompagner et de faire évoluer ces Ames, vers la dimension supérieure à laquelle elles sont dès la naissance en ce monde, appelées à faire l’expérience, l’unique expérience !–
    Il y a longtemps que je n’ai franchi mon propre obstacle, à savoir que les échanges en groupe ne me sont pas naturels, car je suis ce que l’on appelle « une solitaire », qui néanmoins aime partager, étudier en relation avec l’Autre, mais rarement en m’engageant à un niveau « groupe » ! Ceci dit, j’ai déjà cette expérience, et c’est pour cela sans doute que je m’en suis un jour éloigné !!!
    Dans le cas présent, ce Projet Sens, m’a tout de suite interpellée : ai-je entendu « une voix » dans ma « voie » , l’avenir ou l’immédiateté le dira, mais quelque chose en moi me dit : « c’est bien », « c’est ça » – Et donc, vraiment heureuse de cette « dé-couverte » qui m’amène au milieu de vous !
    Dans l’écoute des vidéos, dans la première j’ai été tout de suite sensible en comprenant que l’Enseignement proposé, était ancré (comme ce bateau sans doute ?) dans la Tradition et donc tourné vers la recherche de la Vérité qui est celle qui appartient à l’Unité de D.ieu – Et par ailleurs, cet Enseignement s’appuyant sur celui du RAMHAL m’a tout de suite conquise, d’autant que je poursuis depuis un certain temps déjà les Enseignements de notre Rav Mordkhai Chriqui – J’y vois donc, une complémentarité précieuse qui semble répondre à mon Attente – Tout le vocabulaire utilisé par Elie, me parait limpide, fluide comme l’eau d’une rivière dont la Source est au Mont de la Spiritualité – Et cela ne trompe pas, car parler « clairement » implique d’avoir un vécu et d’en avoir intégrer tous les Arcanes –et alors oui, on peut Transmettre ; c’est là pour moi la Vraie Transmission, ce qui est rare et important pour moi – En tous les cas, on sent une belle Ouverture vers l’Universalité – (ce qui est aussi une des très belles Qualités de notre Rav Mordekhai Chriqui) –
    {lorsque je parle plus-haut, de « mon Attente », je voudrais préciser, même si cela semble paradoxale, « que je suis sans attente », tout « en étant dans l’Attente » (la Tente) !!] autant le dire puisqu’il faut se co-naître un peu –
    Quant à la deuxième vidéo (logothérapie) Là encore, le contenu de l’exposé a une résonnance particulière – Peut être parce que j’aurais aimé me spécialiser en psychologie ,et que ,également, je suis très intéressée et sensible à la philosophie et à la théologie – La vie en a décidé autrement, sans pour autant me détourner de ces recherches – Enfant déjà , les « Choses de D.ieu » m’ont toujours interpellée et mon monde à moi, appartenait et appartient toujours, à Celui qui a créé le Monde – Par ailleurs, l’Intuition fait partie de ma nature, mais en réalité n’a pas été nourrie ni guidée – Et je vois également dans cet Enseignement proposé, un moyen de faire évoluer « tout ça » et ainsi de mieux aussi le vivre – Et pourquoi pas, d’en offrir , (selon), les quelques grains qui pourraient vouloir germer ou D.ieu voudra –
    Voilà, Elie ce que je peux dire « sans respirer » ….. en sachant que soit, je parle beaucoup, ou soit je suis très silencieuse ! mais lorsque quelque chose me dit qu’il y a une « Oreille » alors il se passe cela « je parle » malgré mes manques et ignorances !
    Bonne journée – et je continue ma découverte – Ruth

    • Eric

      Reply Reply 5 juillet, 2016

      Bonjour Rhut, Elie, tous et toutes

      Merci Ruth pour ce partage et bienvenue dans ce groupe d’âmes, ou novice comme toi, je commence ce voyage…Merci pour ce commentaire qui contribue à l’élargissement de mes connaissances dans le sens ou il résonne en moi…
      je me sens également solitaire, tout en étant en lien avec le monde. En fait j’aime cet isolement, mais je ne me sens pas seul…
      je ressens également, malgré une certaine appréhension, un sentiment d’être à la bonne place, à ma place…et d’avoir trouvé ici un lieu ressource….Le résultat n’est pas l’arrivée, mais la découverte du chemin….Concernant la tradition, la Kabbale, qui semble une spécificité, je n’y connais rien, mais je me laisse porter par ce courant par cet énergie et je prends plaisir à vous lire, à écouter les vidéos et les enseignement d’Elie..
      Concernant la vidéo de l’enfant “haut potentiel” je ne me suis pas prononcé, car j’ai zappé après quelques secondes, certainement pour les mêmes raisons que toi, mais sans trop y réfléchir….

      Bonne journée

      Eric

      • leoguez

        Reply Reply 5 juillet, 2016

        Bonsoir Ruth,
        Pour le moment les posts passent une modération pour éviter des abus et récupérations.
        Dès que je ferme définitivement les inscriptions, je peux éventuellement laisser les commentaires sans relecture.

        • Ruth

          Reply Reply 6 juillet, 2016

          Bonjour Elie – C’est moi qui ne cliquait pas à la bonne ligne !! et des soucis avec Internet parfois (je suis en bout de ligne ici) me jouent des tours et peuvent bloquer mes envois – Bien sûr, cela ne me gêne pas que les commentaires passent pas “modération” avant diffusion, au contraire je trouve cela logique et prudent – En tous les cas la trajectoire se précise et ce petit début me confirme le “Sens” de ma démarche vers vous – Je conduis pour l’instant une “2CV” j’espère conduire dans les temps qui viennent “une fusée interplanétaire” …… Pour être plus sérieuse, je pensais au “tsimtsoum” et à “la souffrance” en les associant dans un schéma de “rupture” commun ou plutôt de “déchirure” en sachant que la souffrance, selon sa “force” pouvait entrainer l’âme dans la trajectoire de “Hessed” ou selon son “anéantissement” dans celle de “Guevoura” et donc, qu’il convenait de parvenir à structurer l’état de “chaos” dans lequel elle peut être plongée, afin de la ramener dans un équilibre qui passe par le centre et dans la direction de Tipheret ? Merci Elie de me dire si cette image à un Sens ? KIol Tov Cher Elie – Belle journée –

          • leoguez

            Reply Reply 6 juillet, 2016

            Je suis sous le choc! Hier soir nous avons fait une conférence avec mon ami d’étude le Rav Daniel Cohen, traducteur du livre “Les voies de la direction divine”, en collaboration avec le Rav Mordekhaï Chriqui que tu connais bien. Il était question des temps de rupture, (brisure des vases) de voilement de la face, (tsimtsoum) et (Hahor ve hahor), (être dos à dos avec la présence divine. Entraînant les temps de “chaos”, nécessaires aux tikoun Olam ( arrangements, réparations universelles).
            Je reviens à ton dernier commentaire : Mais comment t’as fais;) Tu as capté l’essence même de notre conférence.
            C’est du concentré, j’ai dilué tout ça dans mes leçons sur le RAMHAL. A consommer parcimonieusement.

            • Ruth

              Reply Reply 6 juillet, 2016

              Merci Elie – c’est du “Bonheur” pour moi de comprendre que peut être je suis vraiment dans la “Voie Juste” – Oui étonnant ! peut être qu’Ashem a dévéroullé une partie de mes Mohines !!!! un petit coup de karcher en passant – Qu’il lui soit rendu Grâce en ce cas – Béni Soit Son Saint Nom –

            • Ruth

              Reply Reply 6 juillet, 2016

              Elie, j’ai oublié de te dire, que cela m’est venu cette nuit – le schéma m’est d’un seul coup apparu – il était aux alentours de minuit passé ! belle journée –

            • Ruth

              Reply Reply 7 juillet, 2016

              Bonjour Elie- Bonjour à chaque-Un et chaque- Une – Je relisais cette réponse (je suis en train de refaire le “tour” des 4 modules) et je reviens sur cette notion de “voilement de la face” ! c’est en effet ce que peut produire le choc de la souffrance, lorsqu’il est violent, brutal – Il y a rupture, séparation d’un haut avec le bas, avec cette sensation de “tomber dans un gouffre sans fond!) – comme pour le tsimtsoum, il y a un avant et un après, mais là ce n’est pas le Divin qui se sépare de la Matière, mais l’humain-divin qui se sépare de l’humain-animal – cet après étant une sorte de chaos, de dislocation qui entraine une errance de l’esprit où il faut restructurer toutes ces parcelles qui ont subit un éclatement -et par “palier” descendre l’Arbre (sans vie) en le reconstituant dans le sens de “l’En Bas” (les Sephirot) pour commencer à envisager et à comprendre qu’il est possible d ‘escalader à nouveau vers “l’En Haut” ce qui est redevenu “l’Arbre de Vie” – C’est alors que les “klipoth” vont tenter d’occulter le peu de lumière qu’il reste pendant cette terrible descente, Peut sont capables de “comprendre” ou “co-prendre” cela ! il faut d’abord participer à la reconstitution de l’Etre, avant que de donner des conseils basiques du genre “tu vas t’en sortir”, ou “la vie continue”, ou “tu ne fais pas les efforts qu’il faut”…. – La souffrance, est un “SAS”, une absence de Soi, et laisse la place à “l’Automate” comme si la Neshamah avait quitté ce corps qui ne lui correspond plus, en laissant la place alors à la Nefesh qui elle va contribuer néanmoins à la survie de ce véhicule – Or, comme Job qui malgré ses épreuves, ses souffrances, les sarcasmes, les conseils de ceux qui savent tout, garde dans sa nuit le regard tourné vers ce D.ieu si exigeant, ce D.ieu qui veut que le Voile entre Lui et sa Créature disparaisse pour que Job comprenne définitivement qu’il “ne connaissait D.ieu que par ouï-dire”, alors D.ieu dans son Amour, accorde à Job une vie nouvelle , entièrement renouvelé dans une “jeunesse” “je naisse” retrouvée -Tout cela pour dire que lorsque le Spirituel nourrit l’Etre, non seulement il le nourrit mais il le guérit – C’est cette clé qu’il faut partager ou donner – Belle journée à tous –

              • leoguez

                7 juillet, 2016

                Merci Ruth, en effet c’est ce qu’apporte la kabbale existentielle.

                Maintenant nous si nous sommes d’accord avec le fait que mon apport c’est cette trilogie entre Kabbale existentielle, aspect psycho-spirituelle apporté par la logothérapie et les outils que je propose en coaching existentielle. la question qui me vient est comment poser poser la balance à trois axes pour répondre à cette équilibre.
                Ensuite la question se posera à nous sur la forme je veux la présentation, je souhaite faire quelque chose de plus simple qui ne me prenne pas trop de temps en technique informatique. A moins d’avoir un webmaster dans l’équipe partenaire.
                Tu sais j’ai passé beaucoup de temps à traduire la logothérapie avec la grille de la kabbale. Je travaille sur un ouvrage “logothérapie et kabbale”, a te lire je me demande si je ne dois pas réécrire les principes de la kabbale avec la grille des sciences des ressources humaines. C’est encore une question qui se posera à nous en ce qui concerne le public. Pour exemple comment donné réponse à Eric et à Ruth? Nous verrons avec les personnes qui m’ont suivit que nous avons eu les deux profils, et en route j’ai vu nous quitter ceux qui n’attendais qu’une partie de mon enseignement, trop psy pour certain, trop kabbales pour d’autres.
                Voilà Ruth vous (toi et Eric) êtes en avance sur les travaux d’été.

            • Eric

              Reply Reply 7 juillet, 2016

              Bonjour Ruthy, Elie, tous et toutes

              aujourd’hui, petit problème informatique, je n’ai pas l’onglet reply sur les commentaires que vous avez envoyés…mais peu importe, je réponds ici…en fait, je n’ai pas grand chose à dire si ce n’est que je me laisse porter.. je ne comprenant pas tout, intellectuellement c’est un peu élevé pour moi, mais je savoure, en tout cas, mon Esprit lui, s’imprègne…
              Concernant le comment faire pour travailler sur 3 pôles, qui en fait n’en font qu’un ? Une triangulation, n’amène pas forcement un équilibre mais un déséquilibre qui avec les forces de l’homéostasie tenteront de se rééquilibrer, jusqu’au prochain déséquilibre, comme la marche en fait :-)..
              je pense également, qu’il sera difficile de faire quelque chose qui convienne à tout le monde, un peu comme une auberge Espagnole, chacun amène un petit quelque chose, partage et repart avec un petit quelque chose également.. enfin, c’est comme ça que je vois les choses…

              bonne journée..

            • Ruth

              Reply Reply 7 juillet, 2016

              Bonjour Eric , Elie, et tous/toutes – Je viens de lire ton post Elie et celui d’Eric et je trouve dans la réponse d’Eric, les éléments qui s’accordent avec la réponse que j’allais faire – En effet, je trouve que cette “trilogie” est parfaitement logique, chacun des trois thèmes portant en lui les autres – Les “diviser” serait vraiment dommage , t c’est vraisemblablement en les travaillant de façon associative, que l’équilibre se fera naturellement – Un début de preuve peut être, est l’ouvrage que tu es en train d’élaborer “la logothérapie et la kabbale ! Le comment les aménager, les uns avec les autres dans un même courant de Transmission ? leur articulation ? à la lumière de l’année écoulée, dont je n’étais pas, tu devrais c’est certain trouver le mode de fonctionnement – Comme dit Eric, il est fort difficile de satisfaire tout le monde, d’autant que chacun répond à une ou des sensibilités qui sont différentes – D’autre part tout dépend en même temps des motivations –
              Je voulais dire aussi, toujours très intéressant de lire Eric ses réflexions sont profondes en même temps que spontanées et donc, très enrichissantes – Merci donc, pour tout cela – Je vous envoie à tous un morceau de soleil, qui semble être revenu depuis ….. 2 jours ! et qui j’espère va vouloir continuer à illuminer la région – sinon, tout le mois de juin a ressemblé à ……….. l’automne !! Mais, il y a “un autre Soleil” qui celui-là ne se cache pas et qui parfois étonne par son rayonnement ….

  • Eric

    Reply Reply 9 juin, 2016

    Bonjour à tous

    je repasse par les différents modules, j’avais besoin de reprendre des notes sur les mots clés, pour les noter dans mon livre de vie et je ne regrette pas.

    Comme quoi, il est bon quelques fois, de repasser par certaines portes, en fonction du temps, de mon état d’Esprit du moment, de l’élargissement modeste de des mes connaissances, je ne voit plus les choses de la même façon…
    Principe créateur, mission de l’Homme sur cette terre.. Substance divine, énergie ou fluide, qui nous amène à faire le bien, qui nous encapacite…nous donne du pouvoir d’agir..
    Même si quelque fois notre vie ne semble pas avoir de sens, la vie, elle a un sens et de trouver la congruence entre, le sens de notre vie et le sens de la vie est un véritable projet en lui même dans le projet..

    Bonne journée..

    • leoguez

      Reply Reply 9 juin, 2016

      C’est exactement ça Eric,
      Le chemin n’est pas un chemin linéaire, aucun module, aucune porte ne se ferme dernière nous pour nous dire, c’est bon c’est fini je peux passer à la porte suivante. Nous travaillons dans un processus systémique et circulaire voir même spirale. Ce que je fait aujourd’hui vient d’une partie de mon passé et une parie de mon devenir, parfois mon futur (potentiel) me ramène à terminer une partie de mon passé, et inversement ( tu découvrira ce principe (quantique) avec la porte Vav. C’est un plaisir de te savoir avec nous.

    • Ruth

      Reply Reply 5 juillet, 2016

      Bonsoir Eric, Elie, tous et toutes – A mon tour merci Eric pour ce retour et ce message de bienvenue qui m’est très sensible – Lorsqu’on arrive de façon nouvelle dans un groupe, il y a toujours une petite appréhension (‘pour moi) et qui grâce à un signe d’accueil, se dissipe rapidement – Cela me confirme bien que – de la même façon que vous l’exprimer- , “le bon endroit” s’est présenté – Cela est source de joie – ! des partages riches et fructueux nous attendent tous grâce à l’enseignement offert par Elie et qui dès le départ est déclencheur d’un intérêt qui est très éloigné de la curiosité – On comprend qu’on entre dans un espace où l’harmonie dans la qualité de la relation et du partage domine en s’inscrivant dans un élan naturel et authentique – De plus les thèmes proposés, correspondent , dans leur complémentarité au Sens de la quête d’un Cherchant quel que soit son degré d’évolution, la richesse en étant dans les partages, échanges qui en seront la conséquence , chacun étant appelé à enrichir l’autre – Comme le dit St Exupéry – “si tu diffères de moi, mon Frère, loin de me léser tu m’enrichis” –
      Bonne soirée

      • Eric

        Reply Reply 6 juillet, 2016

        Re-bonjour Ruth

        Oui je pense que c’est important d’être accueilli, de se sentir inclus dans un groupe…mais je pense aussi que pour l’instant à ce stade, nous sommes que peu nombreux à pouvoir échanger.. OUI, je pense que des échanges fructueux auront lieu dans se groupe qui est en trains de se construire..
        hier toute la journée, je suis resté accroché, à ta phrase, “je suis sans attente” j’avoue que cette phrase, m’a beaucoup inspirée au cours de ma journée, je dirai même qu’elle m’a porté…Car en faisant, un bilan vite fait de plus belles choses qui me sont arrivée dans la vie, étaient des choses que je n’attendais pas consciemment, mais je suis pour le moins certain, qu’à un certain niveau d’inconscience, il y avait au moins une demande…et finalement, je crois que la vie nous donne ce dont nous avons besoin et que sans faire le lien avec la loi d’attraction, ce que nous avons reçu, bon ou mauvais, nous l’avions à un certain niveau demandé..
        demande, crois que tu as reçu et savoure….mais n’attends pas :-)…

        très bonne journée…

        • leoguez

          Reply Reply 6 juillet, 2016

          Bien vu Eric, c’est ce que je nomme le lâché prise ou le non-agir si nous prenons une terminologie Taoïste.
          Tu point de vue de la kabbale, nous ne somme pas maître du recevoir, ni du résultat de nos actions, mais nous ne sommes pas pour autant dispensé de l’agir. J’explique cela quelque part dans distinguer l’objectif qui doit être dans ma zone de contrôle et le résultat qui est dans la zone de contrôle de Maître de l’Univers.

    • Eric

      Reply Reply 7 juillet, 2016

      Merci Rhuty pour ton message et ce partage…cet autre soleil que tu portes en toi, on le sens bien, c’est ce qui donne cette chaleur ce rayonnement et cette énergie à tes commentaires… je suis très heureux de cheminer à tes côtés… Bonne soirée

  • FANNY DUFOUR

    Reply Reply 16 mai, 2016

    Bonjour à tous,
    J’aimerais d’abord vous remercier pour la possibilité que vous nous donnez de nous imprégnez de la formation au travers des contenus de votre sites. J’ai le sentiment en ayant parcouru les vidéos et articles d’avoir appris de nouvelles choses et d’avoir entre ouvert une porte où il y a beaucoup à explorer et à approfondir.
    Pour ce qui est de se présenter, j’ai trente an et j’ai terminé il y a peu des études en science sociale spécialisé sur l’Amérique latine, ce qui est venu clore symboliquement un cycle important de ma vie dédié aux voyages et la connaissance d’autre cultures. Sans vouloir laisser tout cela derrière moi, j’aimerais à présent a lié l’interculturel à la relation d’aide. C’est dans cette perspective que j’ai commencé il y a quelques mois une formation de coaching. Par ce biais, j’ai découvert Viktor Frankl et la logo thérapie. J’ai alors commencé à lire ces livres notamment « donner un sens à sa vie » ce qui m’a particulièrement impacté. J’aimerais également par la suite allier coaching et logo thérapie, c’est la raison pour laquelle j’ai cherché sur internet des in formations en coaching existentiel et c’est de cette manière, que je suis arrivée sur votre site.
    A bientôt

    • leoguez

      Reply Reply 16 mai, 2016

      Merci Fanny pour l’intérêt que tu portes à ce travail de synthèse entre logothérapie et coaching.
      Pour le moment comme annoncé je termine la première session de compagnonnage de soi, un travail individuel en préparation de la formation en coaching existentiel. Tu vas avoir accès à 4 modules gratuits assez générales. dès que possible je te fais part de la suite concernant nos prochaines formation.
      A bientôt elie

  • Transformance

    Reply Reply 14 mai, 2016

    Bonsoir à tous

    Heureux de faire votre connaissance. à 57 ans, je me pose pas mal de questions depuis de nombreuses années. je fais le métier de RESP commercial et je réfléchis depuis le début d’année à sortir du système mercantile et de terminer ma carrière professionnelle en mettant à profit tout ce que j’ai pu acquérir dans ma vie comme expérience. Mon besoin est de poursuivre ma quête et de pouvoir partager dans la bienveillance avec un groupe. j’ai fait il y a quelques années, 7 ans déjà, une formation de coach, qui m’a aidé à progresser dans ma démarche, à poursuivre mon chemin… Je suis marié avec une très belle personne qui m’a fait 2 enfants qui sont grands maintenant et je suis papy d’un petit garçon d’un an…

    recevez ma sincère amitié..

    • Transformance

      Reply Reply 14 mai, 2016

      j’ai oublié de vous dire, que je vous ai trouvé sur internet, en tapant coach existentiel, car c’est ce que j’aimerai vivre dans le futur, merci à vous Elie, à vous tous et à la synchronicité…:-)

    • leoguez

      Reply Reply 14 mai, 2016

      Bienvenu Eric,
      Merci pour ton commentaire.
      Comme tu as pu le voir nous sommes à la fin de la première session commencée en 2015.
      Tu seras informé de la nouvelle session.
      J’espère que les 4 modules te donneront une idée de mon travail.
      Le site kabbale existentielle, est ouvert sans inscription. Tu peux y découvrir plusieurs aspects de cette discipline
      Je te conseille de lire les articles du site coaching existentiel.
      Tu as aussi toutes les vidéos en lecture libre sur youtube (Elie Guez)
      Si tu as des questions sur le contenu utilise les commentaires le partage est utile à tous.
      Si tu as des questions personnelles tu peux m’écrire directement par mail.
      A bientôt

      • Transformance

        Reply Reply 15 mai, 2016

        Merci Elie pour ton retour et bonsoir à tous,

        j’ai visualiser les différents articles concernant la kabbale existentielle et j’adhère totalement à ce que j’ai pu comprendre, c’est à dire le stricte minimum…. J’aimerai savoir quelle, STP, pourquoi vous écrives Dieu, avec un point entre le D et le i…D.ieu, pardonne moi mon manque de culture, mais je suis là, pour apprendre :-).

        Bien à vous tous..

        • leoguez

          Reply Reply 16 mai, 2016

          trois raisons m’anime pour écrire D.ieu ainsi.
          1 par respect traditionnel où tout nom où surnom de doit pas être effacé une fois écrit. C’est dans ce sens qu’on n’écrit pas le nom ou surnom.
          2 La question de D. est tellement confuse, dès qu’on dit D.ieu que dit-on exactement, en tout cas cette façon d’écrire c’est aussi pour ne pas se confondre avec la notion du Deùs du Panthéon grec.
          3 pour ouvrir le questionnement sur le sujet comme tu viens de la faire.
          Ceci dit je suis conscient de ne pas avoir terminer avec la question ce qui donne force à la réponse 3

  • kiki

    Reply Reply 17 mars, 2016

    Bonjour Elie, bonjour à toutes et à tous

    Et bien pour être franche, je suis perdue…
    Je me suis reperdue car ce n’est pas la première fois.
    Je croyais enfin savoir ce qui était bon pour moi, j’essayais d’être” adaptée” à mon travail d’ostéopathe “Corps Esprit”, à ma famille…
    Je croyais que tout allait bien et voilà qu’un problème de santé m a arrêtée brutalement, il y a 2 mois.
    Un problème qui ne me permet plus de travailler comme avant avec les bras…

    Donc me voilà en panne, consciente qu’il y avait un incohérence…que c’est une opportunité d’avancer autrement…
    J’ai mon idée mais il me manque probablement la connaissance sur ce monde inconscient spirituel que je devine…un roadbook en quelque sorte…
    Alors voilà je suis curieuse de découvrir plus de sens à La vie, à ma vie donc…
    Mes recherches me conduisent souvent à la kabbale…A la puissance de la prière juste…

    Après lecture de ce premier module, je cerne un peu plus mon besoin de “donner juste”tout en faisant face à ce que j’appelle “la menace”
    Donc me voilà peut-être en chemin avec toi Elie avec vous …
    MERCI!

    • leoguez

      Reply Reply 17 mars, 2016

      Bonjour Christine.
      Il m’est très difficile d’expliqué pourquoi parfois le besoin de changement passe par une épreuve. Alors j’écrit des articles, je partage mon expérience. Je pose des principes pour nous aider à apprendre à cheminer à travers ces épreuves. Il faut parfois revoir son parcours et cueillir ses graines de sens, dessiner son fil d’Ariane et découvrir où cela nous mène. L’ostéopathie est un très beau métier. Les mains ne sont que des outils secondaires pour sentir le vivant dans le fluide de patient. Le partenaire silencieux avec qui l’ostéopathe communique n’est pas dans les mains mais dans l’esprit. Je ne sais pas ce qui se passe avec tes bras, je ne connais non plus l’ostéopathie autrement que comme patient. Les les bras ne peuvent plus jouer leurs rôles alors poser les mains là où tu sais suffit. Si les mains ne peuvent jouer leur rôles, alors poser le regard là où tu sais peut suffire, si les yeux ne peuvent plus jouer leur rôle alors poser l’esprit là où tu sais peut suffire. Ce que je te dis là n’est pas réfléchie, c’est juste un sentiment profond qui vient me dire que ce que tu vie doit te faire grandir. Comment je ne sais pas. Si cela doit passer par un changement radical, là où cela te conduira sera là où tu œuvreras. Je suis touché de voir que le premier module t’ai si vite touché car il n’est qu’un module entre ouvert. Quand à la menace ce n’est qu’une “clé Damoclès” il faut juste trouver quelle est la porte qui s’ouvrira pour toi grâce à cette clé. L’inconscient spirituel est le veilleur, le guide pour t’aider à avancer, l’indicateur de sens, le lampadaire sur la route quant il fait sombre. Mais surtout ne pas avoir peur, laisser dire ce que le “mal à dire”…
      En tant que toute nouvelle inscrite, je te propose de lire certains articles sur le D.ieu inconscient, Kabbale et logothérapie, de visionner également les vidéos que j’ai posté dans le site kabbale existentielle… Il faut juste que tu saches que tout ce que je poste n’est qu’un brouillon de sens à réaménager par chacun selon ce qu’il EST. Amitiés au plaisir de te lire.

  • Rabenou

    Reply Reply 7 mars, 2016

    Super la video de l enfant

  • Sara'El

    Reply Reply 29 octobre, 2015

    Bonjour/bonsoir Elie et tout le monde,

    Après un petit temps d’observation et de prise de notes… et de conscience, voilà que je me lance.
    J’avais pensé commenter un autre module pour débuter mais voilà que les synchronicités m’ont le plus naturellement possible ramené à celui-ci.
    Je vais donc partager des notes déconstruites, mais qui sait, vous y verrez peut être du sens ou un je ne sais quoi de similaire.

    – Transmettre, laisser une trace, un peu comme une aiguille de boussole, a toujours été ancré en moi et s’affirme au fil du temps. Que ce soit par la musique ou l’écriture (chacun trouvera ses outils de prédilection), je tâche de poser des reliefs, de dépeindre des tableaux, des facettes de tout et tout un chacun, et toujours dans un profond sentiment de retrouver le Chemin, de retrouver la Source. Éternel voyageur, semblant perdu mais sans réellement l’être, cheminant sans relâche avec le désir intime de toujours plus se rapprocher et à chaque pas, laisser s’ouvrir davantage de possibilités.

    – La nécessité d’aller vers et de parler à l’Humain, à l’âme, avant même et au final sans s’arrêter au corps, le corps ne faisant pas l’âge de l’esprit qui y habite. Un enfant peut alors très bien être une “vieille âme” et enseigner des valeurs presque sacrées à un dit adulte. Il faut aller au-delà des apparences et écouter avec son coeur intérieur. Mais cela passe indubitablement par tout un processus et travail intérieur au préalable, une déconnexion-reconnexion afin de se retrouver (un peu plus) Soi, polir notre pierre pour y retrouver l’éclat beaucoup plus pur et naturel d’un diamant, ancré en tout un chacun.
    Et au fur et à mesure, nous pourrons alors rendre les autres heureux parce que là, nous serons heureux ou tout du moins davantage en en direction d’un bonheur grandissant.

    – S’intéresser à l’autre, lui poser des questions, s’arrêter, prendre le temps, ne pas toujours filer à tout va et passer à côté de…
    Nous pensons que l’entraide prend beaucoup de temps et d’énergie mais en réalité, c’est bien tout l’inverse. L’échange ouvre et offre, autant du temps que de l’énergie… et encore bien d’autres choses.

    – Notre société nous enferme dans la rapidité, l’oubli, l’indifférence et fait peser sur nous cette peur d’aller vers l’autre et de lui donner, nous berçant d’illusions en même temps, que tout nous est dû. Alors, on ne veut plus donner. On veut simplement recevoir et l’on va même jusqu’à prendre. On trace… mais plus des lignes. On trace de la vapeur en croyant former du concret et on gaspille notre carburant jusqu’à nous rendre compte qu’au final, nous n’avons rien de solide, et la frustration nous rend malheureux. Je crois que le pire moment, c’est bien celui là : celui où l’on se rend compte de ce malheur et de ce gaspillage. Mais, il semblerait qu’exactement au même moment, vienne aussi cette optique de possibilité qui s’ouvre et qui nous laisse au final plein d’espoir de transformer, de changer, de cesser de gaspiller, et d’inverser un processus qui nous a bien assez formaté.
    Le changement et le bonheur, c’est possible, suffit-il de le vouloir, et de vouloir donner un peu de Soi, de son “vrai Soi”, pour ainsi recevoir et vivre pleinement l’échange et à travers ce dernier. En faire profiter tout un chacun autour de nous (loi de cause à effets, réactions en chaîne) et ainsi continuer, laisser les vagues opérer vers et en expansion. Réaliser l’Unité au fur et à mesure.

    • leoguez

      Reply Reply 29 octobre, 2015

      Merci Sara’El, En effet, ” Éternel voyageur, semblant perdu mais sans réellement l’être, cheminant sans relâche avec le désir intime de toujours plus se rapprocher et à chaque pas, laisser s’ouvrir davantage de possibilités.”
      Rabbi Nahman de Breslev disait ” ne demande pas ton chemin à celui qui le connaîtrait, de peur que tu ne te perdes pas. Ce chemin qui se construit en marchant que je propose nous aide à nous perdre un peu de ce connu éphémère, pour mieux nous retrouver dans un partage non tracé. Elie

    • cocobayebec

      Reply Reply 2 décembre, 2015

      bonjour , Monsieur Eric Guez

      je suis issue d’un monde brutal, à la recherche de la profondeur de la vie remplie d’amour et bonheur.
      prendre en charge sa propre identité comment lorsque il y a pas de racine, ayant brouillement en moi qui me pousse ver la connaissance de l’être. Je suis ravie de vous rencontrer sur la toile.

      • leoguez

        Reply Reply 5 décembre, 2015

        Bien venu “cocobaye?” Au plaisir de partager un bout de chemin.

  • Laurence

    Reply Reply 20 octobre, 2015

    Ok pas de difficulté sur ce module pur moi
    Sauf d’entendre la différence entre shrinae présence divine et hachgahat

    • leoguez

      Reply Reply 20 octobre, 2015

      Très bien je t’ouvre le module 2
      La shéhina est une présence, la hachgaha est un événement providentiel.

  • leoguez

    Reply Reply 9 juin, 2015

    Quel bonheur de de voir combien la synchronicité fonctionne.
    Comme vous arrivez tout juste sur le site je ne sais pas si vous recevrez mon dernier mail à temps.
    Quoi qu’il en soit je pense que vous êtes au bon endroit. Etant à Nice nous pouvons envisager une rencontre préalable si cela peut vous êtes utile.

  • Nadège

    Reply Reply 1 mai, 2015

    Bonjour Elie et les autres, je viens de voir la vidéo mais il m’est impossible de télécharger les fichiers ! Ma quête s’arrêtera-t-elle là ? Je suis attirée par le coaching existentiel car il ajouter la dimension spirituelle, grâce à vous, j’ai découvert V. FRANKL (nous sommes reliés sur viadeo) et j’ai beaucoup aimé son approche, sa sagesse, etc. L’idée de donner le meilleur de soi à la vie et non pas d’en attendre quelque chose, et que c’est cela qui rend heureux.

    Quant à moi, je crois avoir des qualités de “coaching” puisque mon métier est un métier d’accompagnement que je fais bien, apparemment. Mais je pose des questions sur mon propre cheminement, en fait, dois-je me former pour mieux accompagner, ou dois-je mieux m’accompagner moi-même, c’est -à -dire écouter mes propres besoins qui sont plus liés à mes dons naturels que je n’ai guère exploités, questions qui reviennent sans cesse, comme un manque d’accomplissement…
    Mon avenir, est-ce recevoir encore plus de personnes et les guider encore plus efficacement, ou passer plus de temps à écrire, dessiner, peindre… ou les deux…car on peut en dire, des choses, à travers l’écriture ! Tout en voyageant, en rêvant, en se documentant, en imaginant, en dansant, en mangeant, tout comme les personnages que l’on s’invente et qui s’imposent progressivement…

    Voilà où j’en suis aujourd’hui. D’ailleurs, en ce 1.05, je m’étais promis de me mettre à écrire et commencer ce projet que j’ai en tête, en essayant de m’amuser, de seulement penser à me faire plaisir, sans objectif d’efficacité et de rentabilité, en toute liberté, pour une fois..
    Est-ce encore une de ces synchronicités, le fait que je n’arrive pas à télécharger les fichiers ? Bon, je verrai comment la suite s’annonce en ce qui concerne ces modules.
    Merci et bon week-end !
    Nadège.

    • leoguez

      Reply Reply 1 mai, 2015

      C’est un plaisir de te retrouver ici.
      J’ai été visiter ton travail. En effet il y a beaucoup de synchro. Je ne comprends pas trop pourquoi tu ne peux télécharger les fichiers. Est-ce que tu as le pack Office?
      Autrement nous allons essayé par mail pour voir si ça marche mieux.
      En ce qui concerne tes questions.
      – Dois-je me former pour mieux accompagner, ou – dois-je mieux m’accompagner moi-même. Tu sais bien que l’un (se former) ne va pas sans l’autre ( s’accompagner soi-même). Dans ce sens dans ma formation en coaching existentiel je propose en amont deux étapes. “Découvrir son projet sens” puis “compagnonnage de soi”.
      A ce sujet il y a une leçons de sagesse “d’Hillel l’ancien” qui m’aide à réponse à ta question qui fait l’humain. “Si je ne suis pas pour moi, qui suis-je?” (j’ajouterai qui le ferai? ) ” Si je le fais que pour moi, que suis-je?” (Si ma vie n’est centré que sur ma propre réalisation, je passe du qui-suis au que-suis-je je deviens objet de moi-même) . Maintenant que nous savons que c’est les deux: Les deux, la formation comme l’épanouissement personnelle devrait servir les deux, l’accompagnement d’autrui et mon propre compagnonnage. Ces deux deviennent ainsi Un! Ce qui devrait répondre à ta deuxième question “me mettre à écrire et commencer ce projet que j’ai en tête, en essayant de m’amuser, de seulement penser à me faire plaisir, sans objectif d’efficacité et de rentabilité, en toute liberté, pour une fois..” L’un n’empêche pas l’autre… Bon j’espère que c’est assez flou pour que tu te questionnes sur ton projet-sens. Au plaisir de te lire. Elie

      • Nadège

        Reply Reply 1 mai, 2015

        Merci Elie, ça y est, j’ai les fichiers et du travail ! Je vais poursuivre mes questionnements alors…
        A bientôt, Nadège

  • GALINDO Geneviève

    Reply Reply 21 avril, 2015

    Bonjour Élie, bonjour à tous les participants de cette aventure,

    Je suis Geneviève GALINDO, consultante en bilan de compétences et out placement. Mais le contenu de ce métier devient de plus en plus technique et de moins en moins relationnel et on me demande de réaliser des bilans en 8h et même en 3 heures. Comme tout s’accélérait, que je n’étais plus en phase avec le contenu de mon métier et que j’en ai perdu toute motivation, je me suis financé une formation de coaching qui me remet dans mon axe mais encore insatisfaite. Je suis donc à un tournant de ma vie mais plus que jamais j’aspire à ce que mon prochain projet de vie soit en plein adéquation avec mon projet sens. J’attends donc de ce parcours de découvrir plus précisément mon projet sens pour que mon prochain projet de vie soit ma mission de vie.
    J’ai longtemps et beaucoup cherché, toujours au travers de l’accompagnement de personnes en souffrances, à un moment de leur vie où elle avait perdu pied (parce qu’elle avait perdu le sens et la direction de leur parcours de vie), jusqu’à perdre pied moi-même avec des soucis de santé et un burn out. J’ai le sentiment d’avoir besoin de m’ancrer davantage dans ma dimension spirituelle, et de cheminer vers ma joie intérieure.

    • leoguez

      Reply Reply 21 avril, 2015

      Bienvenue Geneviève,
      J’espère que tu trouveras certaines réponses à tes questions. Et que ces réponses t’ouvrent vers de nouvelles questions. Je vois dans ta présentation que tu as bien intégré la différence entre projet de vie et projet sens du moins dans le sens que je le propose. Au plaisir de partager nos parcours.

  • Joëlle Lachkar

    Reply Reply 11 mars, 2015

    Merci Elie.
    Malgré mes réticences premières à répondre par internet,je me rends compte que ce système est intéressant. Il permet de se poser, de prendre le temps d’écrire, comme on le faisait en rédigeant une lettre autrefois à ceux qui comptent pour nous.
    On peut revenir sur les modules à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, et ça fait son chemin.
    C’est curieux, moi qui étais si bonne en français, et si sûre de moi, je fais plein de fautes d’orthographe, j’ai oublié les accords !!!
    Faut-il perdre quelque chose pour gagner “autres choses ” ?!!
    Je trouve la méthode encourageante. C’est comme pour tout, il faut faire le premier pas.

    A bientôt.

    • leoguez

      Reply Reply 12 mars, 2015

      J’ai répondu la partie concernant le moyen de communication via internet dans ma réponse à ton premier commentaire ci-dessous. A relise les courrier que je reçois en parallèle, je constate à ce jour que cette approche pose problème pour plusieurs participants, c’est un véritable frein pour beaucoup. Peu, on fait la démarche de passer le cap dans le partage. La plupart des commentaires et des mails que je reçois viennent de personnes qui me connaissent ou qui ont déjà travaillé avec moi. Ce qui met ( et non remet) en question le programme tel que je le propose. Personnellement, je trouve que les commentaires permettent de partager certaines réflexions. D’autant que mis à part certaines demandes particulières la plupart des réflexions ou questions sont globalement universelles.
      Dans ces modules de présentation je comprend que beaucoup de participant soit en observation, mais la véracité du programme passe aussi par un partage même s’il n’est que privé. Etant moi-même observation de l’ensemble des retours, mes conclusions avec les modifications, si nécessaires, à apporter, seront partagées au module 4. Merci Joëlle pour ta participation active Elie.

  • Joëlle Lachkar

    Reply Reply 11 mars, 2015

    Bonjour Elie, et bonjour à tous
    Me revoilà enfin …
    Chaque chose arrive en son temps, c’est incroyable, juste, et précis.
    Je suis heureuse de remettre de l’ordre dans ma vie, et de savoir maintenant que je suis guidée pas à pas, et ce, dans toutes les Dimensions … J’aurais tellement de choses à raconter, sur des modifications de conscience (cf Einstein).
    A priori, je suis rebutée par les technologies(téléphone portable, internet) quand il s’agit de parler du coeur.
    Cependant, j’ai eu un regain de foi ! J’ai étudié le module 3, sans avoir vu que ma poésie était bien postée, et que j’avais des commentaires d’Esther et d’Elie, le jour de mon anniversaire ! Finalement, j’ai plus 25 ans que 52 …
    Alors, j’ai dit à Elie que j’avais envoyé un long commentaire, mais il n’est pas parti ! Je lui ai dit aussi que je devais le reformuler, et que j’étais fatiguée. Il m’a proposé de pendre Mon temps et de re-formuler. Ce que j’ai fait.
    Tout était là, il me fallait le temps pour le voir.
    Elie, je suis heureuse d’avoir gardé mon côté fleur bleue, (magnifiques tes slides) et il est encore plus émouvant de voir cela chez un homme mature et cultivé !
    Je pars pour deux mois en formation sur Paris.
    Je nous sais tous ensemble, ça fait du bien.

    Joëlle.

    • leoguez

      Reply Reply 11 mars, 2015

      Bonjour Joëlle,
      Je suis heureux de voir que l’intentionnalité de te reprendre en main, l’assiduité que tu mets dans ce projet-sens qui crée l’alliance dont j’ai déjà parlé, marche et transforme ton environnement. Je disais à une autre participante face à ses difficultés que si nous n’étions pas libre de vivre certaines situations, nous avions la liberté de l’attitude a avoir. Et que parfois cette attitude pouvait avoir un effet sur l’environnement. Beaucoup de choses s’écrive sur ce qui se nomme la loi d’attraction ou l’effet quantique. Je ne suis pas très friant des effets modes du New-âge, mais parfois on n’y trouve de bonne “vulgarisation” de ce que des traditions millénaires ont déjà enseigner. J’y reviendrai certainement avec ceux avec qui l’aventure se poursuivra.
      Il est juste qu’il nous faut encore intégrer ces nouveaux outils de communication pour donner une cohérence à l’ensemble du processus. Il est aussi vrai que ces nouvelles technologie n’aide pas beaucoup pour parler du cœur. (Bien que… Myriam, participante et observatrice, à créé un accompagnement en marketing du cœur). Personnellement je prend pour acquis que dans ce que je propose nous sommes dans la registre d’une communication d'”âmes” et les difficultés techniques jouent leurs rôles écologiques dans l’équation du changement. Là encore j’y reviendrais par la suite dans le module connaissance du “Soi” pour la partie Âme et ma page blanche pour les freins écologiques que je rencontre dans ce projet.

      Nous avions parlé de la formation que tu comptes suivre, c’est une décision qui me semble totalement appropriée à ta quête. Et si tu décides plus tard à suivre la formation de coaching existentiel, tu auras tous les prérequis pour le faire. Je regarde tes autres commentaires Elie

  • estherjb

    Reply Reply 24 février, 2015

    Merci Joelle !
    Tout le monde peut progresser jusqu’à la réalisation de ses désirs, même si cela demande des efforts au départ. L’important c’est d’y croire et d’avancer.
    Esther

  • Joëlle Lachkar

    Reply Reply 19 février, 2015

    Bonjour Cher Elie,
    Depuis notre rencontre, tant sur le plan des différents cours, que j’ai suivis assidûment, que par la chaleur humaine que tu apportes, les entretiens,,, ( j’adore ton petit clin d’oeil sur l’apéro, c’est ça aussi la vie, bien vivre avec profondeur et légèreté, humour ) je me sens enfin Appartenir.
    J’apprécie beaucoup ta présentation sur le Projet-Sens que je trouve claire et riche en contenu.
    Pour ma part, tu sais que le chemin que j’ai commencé très jeune, se poursuit de façon un peu fragmenté avec différentes actions et intervenants, mais l’étude de la Torah et la synchronicité des échanges du Projet-Sens me donnent confiance car tu ne nous “lâches pas” et c’est pertinent, il y a du résultat.
    Je suis plus patiente, mais toujours impatiente, j’ai du mal avec les doutes aussi !! Car toutes les pièces du puzzle sont bien là, et prêtes à être assemblées. Je dois laisser advenir…
    Je tiens à féliciter Esther que je ne connais pas encore pour ses réalisations, et tous ceux qui font partie de notre Aventure.
    J’aime bien le désert pour la faim !!!
    A bientôt cher Elie.

    Joëlle.

    • leoguez

      Reply Reply 19 février, 2015

      Merci Joëlle. J’ai en effet pu remarqué que tu as intégré le processus très rapidement (d’ailleurs avant même d’en avoir connu le contenu puisque tu as intégré le groupe de Nice à la fin). J’ai d’ailleurs trouver ton repositionnement si rapide que je me suis dis qu’en fait tout était déjà prêt à éclore, il fallait juste un petit coup de pouce. Au sujet du programme je ne donne que quelques aspects. l’essentiel est avenir. J’en parlerai dans le détail dans le module 2 que je t’ouvre. A bientôt. Elie

  • estherjb

    Reply Reply 17 février, 2015

    Bonjour, je m’appelle Esther Benhammou,

    j’ai commencé le Projet Sens avec Elie il y a quelques années quand ce n’était encore que du coaching et grâce à ce travail j’ai pu réaliser mon alyah en Eretz Israël où je vis depuis bientôt 3 ans et je suis extrêmement heureuse d’avoir réalisé ce projet. Pour moi c’est une grande réussite.

    Ensuite, j’ai fait partie du 1er groupe de Projet Sens, l’année dernière et j’ai eu la chance de réaliser une nouvelle partie de mes objectifs, comme suivre des cours, oulpan d’hébreu et aussi et surtout cours de Torah. Aujourd’hui mon agenda est réglé en fonction de ces cours qui sont tellement importants pour moi et qui m’apportent beaucoup.

    Depuis que je vis à Jérusalem, j’avais envie d’ouvrir une maison d’hôte. Cela est un peu difficile à réaliser car cela demande des moyens financiers que je n’ai pas, mais ma maison est ouverte à ma famille et à mes amis que je reçois toujours avec beaucoup de plaisir et B”H le planning de ma chambre d’amis est bien rempli !

    Aujourd’hui, ce que j’attends de ce nouveau parcours de Projet Sens, c’est de trouver et de réaliser de nouveaux objectifs. Elie nous a dit et nous redira que d’après Victor Frankl, le plus important dans la vie c’est le sens que nous lui donnons. Il est donc important d’avoir toujours devant soi un but, un objectif à réaliser et quand on l’a réalisé, il faut en trouver un autre… pour rester vivant.

    • leoguez

      Reply Reply 17 février, 2015

      Merci Esther pour ce témoignage.
      En effet tu as réalisé tes premiers objectifs et atteints certains des buts que tu avais posés. (Remarque, ici encore, que je distingue objectifs et buts. J’ajoute que tu as su lâcher prise de ce qui n’était pas en ton pouvoir. Tu sais de quoi je parle. Et cela t’as permis d’être là où tu es ( je ne parle pas que géographiquement)
      Tu as décidé de poursuivre l’aventure, comme tous les anciens du premier groupe d’ailleurs, sympa! 😉
      Tous ce que nous avons vu ensemble peut être repris, il faut parfois repasser, revoir les outils pour mieux se les approprier, mais nous aurons évidement de nouvelle découverte à vivre.
      Je comprends que tu souhaites avancer avec de nouveaux objectifs, comme tu le dis si bien “pour être vivant”.
      C’est juste, mais je vais oser te dire que là où tu es, là où tu en es, il ne s’agit pus d’objectif ou d’activité pour rester vivant. Tu as suffisamment élaguer et larguer les amarres pour commencer à creuser vers ton projet-sens. Reprend ton cahier, ton fil rouge qui t’a amener là où tu es… fait une projection pour commencer à deviner là ou tu devrais aller… Ecoute la voix qui d’indiquera la voie… Nous ne sommes plus à la question d’avoir une activité pour être vivant, mais à ce que tu peux donner à la vie. Maintenant que tu es à Sion découvre ta Mi-Sion;)) Amitié. Elie

  • annie

    Reply Reply 16 février, 2015

    merci leo
    tu fais bien de nous rappeler a nos sens car si nous sommes encombres d un tas de choses comment se sentir s accompagner comment savoir ce qui fait sens pour nous meme si on ne s ecoute plus assez

    • leoguez

      Reply Reply 16 février, 2015

      En effet Annie, nous aurons un peu de ménage à faire pour nous alléger. Nous en parlerons dans nos prochains modules

    • berangere

      Reply Reply 25 février, 2015

      Hello Élie,

      Oh, voila un petit de trois ans qui avance avec une telle quiétude devant un parterre d’adultes en recherche d’émotions, de découverte d’êtres d’exceptions messagers d’un nouveau sens ou révélateur d’une partie du soi non encore révélée!
      La musique, souffle de vie, atteint mon moi profond en activant l’enfant qui vit en moi.
      La danse, harmonie des sens dévoilant la spirale dynamique de mon ADN, soulève le voile de mon conscient pour mettre en scène un pont imaginaire avec mon inconscient.
      Où est mon monde virtuel? où est mon monde réel?
      Désir intense d’activer mes sens terrestres pour découvrir l’intérêt de s’incarner sur terre pour découvrir le secret de soi, enfouit au plus profond de mes cellules, cellules souches de mes vies antérieures, de notre collectif humain, mémoires individuelles et collectives identifiant ma trajectoire fondamentale fondée “sur la valse à 1000 temps” mouvement incessant de la vie du Don et du Recevoir.
      Ce petit garçon m’a propulsée dans sa joie de vie, feu d’artifice m’offrant les clés du jardin de mon Moi, source de vie infinie pour visionner la découverte de mon chemin vital d’existence.
      Ce petit garçon a su unifier mes sens pour me pousser à initier mon projet sens.

      Merci Élie pour cette vidéo:)

* Denotes Required Field