Des Tarifs dans tous leurs états.

Question du tarif, encore un feedback sur l’argent qui bouscule, chamboule.

Il ne me restait juste un clic pour lancer ma page de vente, et une fois de plus mon petit saboteur éthique, e-tic et toc, toc toc toc, vient frapper à ma porte via une voix cette fois-ci d’un feedback de Graine d’une Parole.
J’ai alors à nouveau rangé ma page de vente dans mon placard des éthique-Quête de sens le temps d’un nouveau souffle.

Voilà, « maintes-non », il est temps de Me dire, ce que j’en « panse »

Texte à prétexte, je « Répands » ce texte réponse, afin que cela soit utile à ceux qui comme moi se pose la question de leur rapport à l’argent.


Notre dernière rencontre a été… Comment dire ? Une rencontre ! Oui une vraie rencontre d’âme à âme. Ça c’est l’essentiel tout le reste n’est qu’effet-mère, du simple fait de la réalité de notre incarnation.
J’ai bien entendu le murmure du silence d’âme pendant ce partage.
Nous étions en phase dans cette magie de la rencontre, chacun à sa place savait pourquoi il était là.

Et puis en conclusion de ces merveilleuses journées, cet autre silence, face au combien…

Un silence d’une tout autre qualité qu’il m’a fallu combler de mots justificatifs… Regardez le prix de l’ailleurs ! Mais nous n’étions pas ailleurs, juste ici avec ce silence qui a encombré quelque peu le murmure d’âme de la rencontre.

Ah l’argent ! L’argent ! Encore lui ! Combien d’articles ai-je écris là-dessus ? Jusqu’à oser ce titre provocateur : « Plus fort que l’amour, l’argent ! »

Pour les professionnels de l’accompagnement nous avions vu la nécessité de poser des modules sur la santé, j’ai compris qu’il nous faudra également aborder l’affaire des finances sans en faire une affaire tabou, ni un enfer. D’autant que dans le principe des haut fait de la spiritualité, l’indépendance financière est une bénédiction. Tout dépend sous quel angle cette affaire est abordée.
On peut en effet, être SDF et indépendant financièrement, tout comme Châtelain et prisonnier de son château.
C’’est un peu comme ce verset biblique dans la Genèse « Il n’est pas bon que l’Homme soit seul, faisons lui une aide contre lui » ! Pourquoi contre ? Tout simplement que s’il est droit, ce sera une aide, s’il est tordu, ce sera également une aide mais contre lui, à l’encontre de son côté tordu.
C’est pareil pour l’argent.
Tout dépend de l’intentionnalité et du but. Si c’est tordu alors l’argent ne sera pas une aide, même si tu réussis  à « gagner ta vie » et que tu t’enrichis, tu te perds dans la vie et tu t’appauvris par ailleurs.

En ce qui me concerne qu’au nom du don de Soi je n’ai pas respecté mon  Moi. (Bien que ?)
Non pas que je ne donne pas de la valeur à ce que j’offre mais je ne sais pas mesurer cette valeur dans la balance du combien. Et de ce fait quand je pose un chiffre c’est un chiffre de trop.

Vous savez combien coûte un changement de paradigme ? Une ouverture vers une nouvelle vision de la vie, une mutation de nos épreuves en leçon de vie ?
Vous savez pourtant combien nous sommes prêts à payer pour guérir de nos maladies dites physiques, mais comment chiffrer la guérison de nos « mal-à-dire » ? La guérison de l’âme ?
Quelle valeur donner à ce qui est autre que les valeurs mesurables ?
Quelque-soit le chiffre ce serait un chiffre de trop
Reste à savoir où est l’erreur.
J’ai beaucoup donné gratuitement, et quel que soit le chiffre d’une proposition payante ce sera toujours, un chiffre de trop. Est-ce l’erreur ?
Un autre chiffre vient butter sur l’offre sans chiffre, celui du “pas le temps…”
« Merci Elie ce que tu offres est fantastique, c’est un plaisir pour l’âme, mais malheureusement en ce moment je n’ai pas le temps de profiter pleinement de ce que tu donnes ».
Ah le temps ! Le temps ! Encore lui ! Combien d’articles ai-je écris là-dessus ? Jusqu’à oser ce titre provocateur : Je te laisse respirer. Tu veux quoi de plus ?

Ces derniers temps j’ai cherché moi aussi à gagner de cet insaisissable temps…
J’ai cherché à déléguer la partie technique, et marketing, pour me consacrer aux essentiels de ma mission.
J’ai reçu plusieurs devis temps contre chiffre, Cher, trop cher !
Non juste, que ce n’était mon temps. Demain peut-être ?
pourtant je n’ai pas fait le choix de jouer les marketeurs et de triturer la mécanique technique !

Ce matin encore, je regardais ces chiffres du combien coûte le temps des techniciens du web.
J’ai trouvé chaussure à mon pied, juste que …  Il me répond :
« Sachant comme disait si bien mon père, atteindre ses objectifs n’est finalement rien d’autre que d’avoir su se donner les moyens pour y parvenir ! Mais bon ça tu l’enseignes certainement  🙂 »  Me-dit-il !

Oui j’enseigne bien les limites crées par les pensées limitantes, mais j’enseigne aussi la juste mesure de la réalité.  – « Très juste B.., il faut juste que je me fabrique les moyens d’en avoir les moyens… »

Alors pourquoi ce sentiment, au risque d’annuler le lancement du projet. Qu’elle est le sens de ces Graines de Providence pour m’éviter les contre-sens ?
Le quoi, le comment, vous connaissez, dois-je y revenir ?
Il me faut juste laisser le temps au temps de l’inspire.
J’accompagne des professionnelles dans leur démarche et j’ai donc décidé d’ajouter à la formation, ce facteur argent. Et si je dois respecter cette valeur pour ceux que j’accompagne, je dois aussi la respecter pour ce projet-sens que je porte, autrement cela n’aurait pas de sens.

Maintenant, il me reste à savoir avec qui je vais avancer sur ce chemin en construction.

Tout est en place, j’ai bien la vision de la mission, c’est juste une question du relai technique.  Juste une question de temps pour terminer de jouer au marchand.
Ce sera simple, clair et non précis comme pour le chemin qui se construit en marchant

Et maintenant ? …. L’essentiel est que vous ayez les infos et je puisse comptabiliser vos réactions par mail pour vous retourner les modalités de la formation.
Bien à vous.  Elie

10
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
André PICARDJ’ai mangé une pomme au cœur de la matrice du monde | KABBALE EXISTENTIELLESonialeoguezBrigitte Loras Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
André PICARD
Invité

Bonjour, Je vois un peu mieux, en lisant tes textes, le souci dont tu as fait état de matin dans le groupe avec Christian. J’ai exercé une profession libérale et j’avais le même problème au début. Je n’étais pas dans le spirituel mais dans la guérison psychologique, pas dans l’âme mais dans l’esprit si je puis dire. Comme la publicité m’était interdite je n’avais pas d’état d’âme là-dessus, je n’ai jamais eu le sentiment de vendre quoi que ce soi, si ce n’est, à la rigueur, mon temps. On venait à moi après m’avoir trouvé dans l’annuaire. En revanche la… Lire la suite »

trackback

[…] cet article, ça commence par celui qui concerne la juste mesure des formations que je donne.  Des tarifs dans tous leurs états :  Le commentaire de Brigitte et ma réponse du 20 octobre. Cet article me ramène à celui-ci […]

Sonia
Invité
Sonia

Bonjour je m étais fixé de repartir pour un tour. Je vais cotisé mes 7€ , pour tenter de recolter encore des fruits et tenter d éclairer mon avenir. Certe je bloque dans quoi je me lance ? Kabbale et / ou coaching , j aimerais faire les deux car je projette d écrire mon autobiographie , désir continuer a me cultiver et je souhaite continuer l enseignement de la kabbale qui permet de me connecter a mes origines juives. Le compagnonnage m a beaucoup apporté. Je suis ravie de voir que je peux enfin remettre le couvert. Mes désirs… Lire la suite »

Brigitte Loras
Invité

Bonjour Elie, Je te remercie de ce sompteuse article “des tarifs dans tous leurs états” qui m’a à la fois émue et fait beaucoup rire avec respecte et compassion. Aujourd’hui j’ai les 7€ en poche, les derniers avant une mise en recouvrement ayant dans mon élan de don de soi et d’apprenti-sage oeuvrer ces quatorze derniers moi à ma métamorphose plutôt qu’à ma contribution, -quoique que… Donc j’ai arpenté le chemin tortueux de l’aventure de ma vie avec détermination et avec coeur, n’ayant pas conscience que cet enrichissement de milliardaire inclassable qui se développait en moi m’amenait progressivement à une… Lire la suite »

guenoun fabienne
Invité
guenoun fabienne

Je n’ai pas de sagesse… avec l’argent ! Non pas que je sois dépensière loin de là !

je suis dans une “spiridualité” totale avec l’argent en ce qui me concerne mais on se doit, dans l’ascenseur intermédiaire dans lequel nous sommes, devoir poser des chiffres sur une valeur infinie !

Je pense qu’Elie est l’Apprenti-Sage par excellence en l’état actuel des choses. Merci.

Une brassée de fleurs à tous pour le joli bouquet que nous formons !

YsabelleRose Magicienne d'Ose !
Invité

Clair simple et non précis. C’est exactement dans l’état où je me sens. Et ton message j’avoue me met dans tous mes états ! Pourquoi ? Parce que je pensais que la sagesse réglait tous les problèmes et surtout celui-ci ! Je pensais que la connaissance réglait tous les problèmes et surtout celui-ci. Je pensais que l’expérience et les diplômes réglaient tout les problèmes et surtout celui-ci. Mais je suis bien obligée de comprendre que ce problème prend racine dans quelque chose d’autre, une autre chose que je n’arrive même pas à définir. Ce qui est sûre c’est que je… Lire la suite »