Des Tarifs dans tous leurs états.

OK Graine de sens ; encore un feedback sur l’argent qui bouscule, chamboule.

Il ne me restait juste un clic pour lancer ma page de vente, et une fois de plus mon petit saboteur éthique, e-tic et toc, toc toc toc,  vient frapper à ma porte via une voix cette fois-ci d’un feed back de Graine d’une Patiente.
Et tu vois avec ces nouvelles Graine de Paroles, jusqu’au Silence des Graine de Pourquoi, j’ai à nouveau rangé ma page de vente dans mon placard des éthique-Quête de sens le temps d’un nouveau souffle »hé. Oui le « Hé » souffle divin, tu connais.

Voilà, « maintes-non », il est temps de « répandre » et de Me dire, ce que j’en « panse »

Texte à prétexte, je « Répands » ce texte réponse, afin que cela soit utile à ceux qui comme moi se pose la question de leur rapport à l’argent.
Ce mail a pour sens (but), d’être une nouvelle leçon de sens (signification), pour un nouveau sens (direction).
La leçon ne concerne notre groupe « d’apprentis-sages », et quelques inscrits de notre base de données, en attente du combien, pour un pourquoi pas.



Notre dernière rencontre a été… Comment dire ? Une rencontre ! Oui une vraie rencontre d’âme à âme.
Ça c’est l’essentiel tout le reste n’est qu’effet-mère, du simple fait de la réalité de notre incarnation.
J’ai bien entendu le murmure du silence d’âme pendant ce partage.
Nous étions en phase dans cette magie de la rencontre, chacun à sa place savait pourquoi il était là.

Et puis en conclusion de ces merveilleuses journées, cet autre silence, face au combien…

Oui G.P j’ai bien entendu ce silence, un silence d’une tout autre qualité qu’il m’a fallu combler de mots justificatifs… Regardez le prix de l’ailleurs ! Combien coûte une supervision, une formation en coaching de basique, un mastermind ? Qu’en est-il pour le coaching de sens ?
Mais nous n’étions pas ailleurs, juste ici avec ce silence qui a encombré quelque peu le murmure d’âme de la rencontre.

Ah l’argent ! L’argent ! Encore lui ! Combien d’articles ai-je écris là-dessus ? Jusqu’à oser ce titre provocateur : « Plus fort que l’amour, l’argent ! »

Oui encore ! je sais ! C’est lourd ! Non c’est du lourd nécessaire pour le passage au léger.
Promis c’est ma dernière leçon sur l’argent avant la prochaine 😉
Oui je vais oser la con-front-tentation… Et y mettre du sacré 😉
Ça je sais le faire surtout quand il s’agit de mettre du sacré dans nature humaine 😉

Pour les professionnels de l’accompagnement nous avions vu la nécessité de poser des modules sur la santé, j’ai compris qu’il nous faudra également aborder l’affaire des finance sans en faire une affaire tabou, ni un enfer.
Ce qui sera pour beaucoup d’entre nous une aide face à cette réalité.
Autant que dans le principe des haut fait de la spiritualité, indépendance financière et une bénédiction.

Oui ! C’est ce que nous montrent les « anciens » de la bible ! Quant au renouveau, tout dépend sous quel angle cette affaire est abordée.
Oui je sais on peut être SDF et indépendant financièrement, tout comme Châtelain et prisonnier de son château.
C’’est un peu comme ce verset biblique dans la Genèse « Il n’est pas bon que l’Homme soit seul, faisons lui une aide contre lui » ! Pourquoi contre ? Tout simplement que s’il est droit, ce sera une aide, s’il est tordu, ce sera également une aide mais contre lui, à l’encontre de son côté tordu.
C’est pareil pour l’argent.
Tout dépend de l’intentionnalité et du but.  Si s’est tordu alors l’argent ne sera pas une aide, même si tu réussis  à « gagner ta vie » et que tu t’enrichis, tu te perds dans la vie et tu t’appauvris par ailleurs.

Je vous montre déjà, ici, ce qu’il ne faut pas faire : Ne prenez pas modèle sur moi en ce qui concerne ce sujet 😉 Bien que ?
Je sais en ce qui me concerne qu’au nom du don de Soi je n’ai pas respecté mon  Moi. (Bien que ?)
C’est une affaire récurrente.
Non pas que je ne donne pas de la valeur à ce que je donne mais je ne sais pas mesurer cette valeur dans la balance du combien ça coûte. Et de ce fait quand je pose un chiffre c’est un chiffre de trop.

Vous savez combien coûte un changement de paradigme ? Une ouverture vers une nouvelle vision de la vie, une mutation de nos épreuves en leçon de vie ?
Vous savez pourtant combien nous sommes prêt à payer pour guérir de nos maladies dites physiques, mais comment chiffrer la guérison de nos « mal-à-dire » ? La guérison de l’âme ?
Quelle valeur donner à ce qui est autre que les valeurs mesurables ?
Quelque-soit le chiffre ce serait un chiffre de trop.
Alors puisqu’il faut chiffrer, je l’habille d’une valeur symbolique, Ban, Ben, pour dire 52€. Big bang, pierre à construire, maison à bâtir, chemin marchant mais non marchand…
Mais c’est toujours un chiffre de trop.
Et c’est ainsi me dis-tu Graine Parfum de sens,  que je me sabote.  Bien que ?

En fait, le résultat de mes réflexions « d’apprenti-sage » est tout autre.
Reste à savoir où est l’erreur.
– Je sais,  j’ai trop donné gratuitement, et quel que soit le chiffre d’une proposition payante ce sera toujours, un chiffre de trop. Est-ce une erreur ?
– Je sais que si je donne encore gratuitement encore et encore sans chiffrer en retour ce serait encore un chiffre de trop. Un autre chiffre viendrait butter sur l’offre sans chiffre, celui du pas le temps…
« Merci Elie ce que tu offres est fantastique, c’est un plaisir pour l’âme, mais malheureusement en ce moment je n’ai pas le temps de profiter pleinement de ce que tu donnes » Je n’ai pas le temps de me faire du bien aurait-elle pu me dire.
Ah le temps ! Le temps ! Encore lui ! Combien d’articles ai-je écris là-dessus ? Jusqu’à oser ce titre provocateur : Je te laisse respirer. Tu veux quoi de plus ?
– Ces derniers temps j’ai cherché moi aussi à gagner de cet insaisissable temps…
J’ai cherché à déléguer la partie technique, et marketing, pour me consacrer aux essentiels de ma mission.
J’ai reçu plusieurs devis temps contre chiffre, Cher, trop cher ! aurais-je pu dire.
Non juste que ce n’était mon temps. Demain peut-être ?
Pourquoi demain ?
Ce n’est pas mon choix de jouer les marketeurs et de triturer la mécanique technique ! A moins qu’elle ne soit quantique ou « cantique des quantiques » 😉

Ce matin encore, je regardais ces chiffres du combien coûte le temps des techniciens du web.
J’ai trouvé chaussure à mon pied, juste que …  Il me répond :
« Sachant comme disait si bien mon père, atteindre ses objectifs n’est finalement rien d’autre que d’avoir su se donner les moyens pour y parvenir ! 
Mais bon ça tu l’enseignes certainement (pensées limitantes, etc !)  🙂 »  Me-dit-il ! A juste raison

Oui j’enseigne bien les limites crées par les pensées limitantes, mais j’enseigne aussi la juste mesure de la réalité.  – « Très juste, Bruno, il faut juste que je me fabrique les moyens d’en avoir les moyens. Et pour ne pas passer à côté de ces moyens, commençons déjà à travailler ensemble … »

Alors pourquoi ce sentiment, au point de revenir à nouveau sur mes chiffres au risque de les annuler encore une fois. Qu’est-ce qui se trame derrière cette providence de ces graines de sens, pour m’éviter les contres-sens ?
Le quoi, le comment, vous connaissez, dois-je y revenir ?

Etienne un participant en a fait une belle synthèse lors de notre dernière rencontre.
Si concise et clair que je l’ai posté dans le fichier d’info sur la formation  (En bas de la page)

J’ai également reçu de sa part un texte sur le coaching initiatique.
C’est stupéfiant de sens, j’aurai pu écrire ce texte, tellement ma démarche est proche, à la différence que mon inspiraSion vient de Sion.  Si proche de ma démarche que je l’ai également posté dans le fichier d’info sur la formation  (En bas de la page)
J’ai décidé de poser un juste combien par respect du temps consacré au sacré et du projet-sens que je porte, au risque d’avoir des retours sans retour. Il me faut juste laisser le temps au temps de l’inspire.
J’ai décidé de m’ajuster à ce combien, même s’il ne sera pas à la juste mesure du moment de tous les passants devant ma vitrine.
J’ai décidé de m’ouvrir à accompagner des professionnelles dans leur démarche et d’ajouter à la formation, ce facteur argent qui entre dans les variables de la nécessité professionnelle.
Et si je dois respecter cette valeur pour ceux que j’accompagne, je dois aussi la respecter pour ce projet-sens que je porte, autrement cela n’aurait pas de sens.
T’inquiète, je ne vais pas pour autant m’ajuster à ces chiffres exponentiels du marché.  Ce serait un contre sens à ce projet-sens.

Voilà ceci pour vous dire que par respect du temps que je dois consacrer à mes recherches d’apprenti, j’ai décidé d’augmenter le prix de mon travail d’enseignant-formateur-coach, et surtout de limiter le nombre de personnes avec qui je travaillerai en suivi individuel.
L’enjeu de la qualité du logos est trop sacré pour le saboter par la quantité.

Je garderai toutefois les tarifs annoncés avec les remises et bonus consentis pour les membres du groupe inscrits en mastermind et pour quelques dernières inscriptions.

Maintenant, il me reste à savoir avec qui je vais avancer sur ce chemin en construction.

Tout est en place, j’ai bien la vision de la mission, c’est juste une question du relai technique.  Juste une question de temps pour terminer de jouer au marchand.
Ce sera simple, clair et non précis comme pour le chemin qui se construit en marchant

Et maintenant ? ….
Je vous passe le relai pour les inscriptions aux modules de compagnonnage, pour les journées plénières, pour les inscriptions aux entretiens individuels.

Le seul Hic c’est qu’il faut cliquer ICI pour en savoir plus sur
le tarif dans tous ses états, et si vous n’êtes pas encore membre du mastermind, ça risque de vous en coûter 7€.

Pour le reste pas tout de suite, il me faut encore reconstruire mes pages d’inscription.
L’essentiel est que vous ayez les infos et je puisse comptabiliser vos réactions par mail pour vous retourner les modalités.
Bien à vous.

Elie  metasophia26@gmail.com

8 Comments

  • Sonia

    Reply Reply 21 octobre, 2017

    Bonjour
    je m étais fixé de repartir pour un tour. Je vais cotisé mes 7€ , pour tenter de recolter encore des fruits et tenter d éclairer mon avenir.
    Certe je bloque dans quoi je me lance ? Kabbale et / ou coaching , j aimerais faire les deux car je projette d écrire mon autobiographie , désir continuer a me cultiver et je souhaite continuer l enseignement de la kabbale qui permet de me connecter a mes origines juives. Le compagnonnage m a beaucoup apporté. Je suis ravie de voir que je peux enfin remettre le couvert. Mes désirs professionnels , c étant éclaircis,j envisage un changements importants dans mes projets que je mettrai en place l année prochaine toujours dans le domaine des formations afin d augmenter mon rapport temps/travail pour celles que je n ai pas finis actuellement reste un droit a 18 mois qui passerais ainsi a 36 moi en psychologie et en développement personnel personnel. Pour ainsi mieux profiter des deux ans avec Élie. quant a mon désir d être formé en relation d aide je verrais plus tard. chaque chose en son temps, on lâche prise et on ce laisse embarquer dans l arche d Élie.
    A bientot.

  • Brigitte Loras

    Reply Reply 20 octobre, 2017

    Bonjour Elie,

    Je te remercie de ce sompteuse article « des tarifs dans tous leurs états » qui m’a à la fois émue et fait beaucoup rire avec respecte et compassion.

    Aujourd’hui j’ai les 7€ en poche, les derniers avant une mise en recouvrement ayant dans mon élan de don de soi et d’apprenti-sage oeuvrer ces quatorze derniers moi à ma métamorphose plutôt qu’à ma contribution, -quoique que…
    Donc j’ai arpenté le chemin tortueux de l’aventure de ma vie avec détermination et avec coeur, n’ayant pas conscience que cet enrichissement de milliardaire inclassable qui se développait en moi m’amenait progressivement à une situation de SDF « Sans Deniers Financiers ». Plus une carte bancaire accessible à cette heure, ni pro, ni perso et pourtant une richesse débordante à partager sans modére-action..
    Je me suis découverte la passion du logos qui était bien là présente en moi à portée de sens comme un diament brute à réveler, à affiner pour en laisser rayonner toute sa lumière.

    Je t’ai lu et écouté souvent dans les heures sombres dans ma mine sans lumière et ta lumière m’a éclairé avec cette douceur paternelle et bienveillante de la vie. J’ai poursuivi mon chemin, pour en dévoiler l’essence, cette vibration unique qui est ma singularité et aujourd’hui je souhaite la partager au monde, à l’univers, à l’expension, à l’évolution…
    Je reprendrais volontiers l’apprentissage à mon rythme, éternelle étudiante, aimant moi aussi utiliser ces précieuses heures offertes en présent par la vie pour me nourrir et témoigner de sa perfection à vivre l’ordre et le chaos afin de devenir l’être unique incarné que chacun est dans ce tout extansible au delà de soi-même.

    De coeur à coeur, je te remercie pour tout ce que tu fais et ne fais pas… chacun humblement apportant sa vibration au monde…

    A bientôt,
    Namasté, les mots me manquent en hébreu

    Ps : mon site est actuellement en reconstruction

    • leoguez

      Reply Reply 20 octobre, 2017

      J’adore,
      Moi qui espérai utiliser la loi d’attraction pour l’abondance financière, voilà que la providence divine m’envoie l’abondance de lumière.
      Je t’assure, après avoir lu certains commentaires, dont le tien, celui de Fabienne, de Florence, d’Ysabelle… Me voilà face à mon ordinateur, à bredouiller avec la technique du web, et les 2 fois 7€ que j’ai reçu dans l’immédiateté de cet article.
      Face à l’ampleur du boulot qui m’attend pour offrir une corbeille de graines de sens en remerciement ces dons, j’ai eu une fringale de dingue.

      Vrai ! un truc de fou! Depuis quelque temps je ne mange plus à midi à part un fruit ou 2. J’ai fermé boutique pour aller m’acheter un sandwich! Le creux au ventre, je me retrouve devant la vitrine de la boulangerie voisine, les yeux plongés vers ces pampagna bien huileux 😉

      Mais c’est quoi ce truc!!! Qu’est-ce qu’il m’arrive!!!

      Bon t’inquiète pas Brigitte, j’ai comblé le trou avec des pommes (Bio bien sur) et ça m’a remis dans le silence de l’article  » J’ai mangé une pomme dans la matrice du monde » C’était en 2015. Mais où est l’article?
      Whaou! je le retrouve dans à l’intérieur de la porte Hé, la porte du souffle divin! Il n’était pas public, juste un partage avec les membres inscrit à ce programme de « sagesse de fou » ( Oui c’est le tire d’un autre article de mon livre)…
      Cette pomme dans la matrice du désert a été le premier flux d’inspire-à-Sion pour la trame du programme à travers les lettres hébraïques.

      C’est fou! bon, je reviens à moi, je reprendrai tout ça pour allez creuser dans le creusé alchimique des âmes pour en tirer leçon.
      En attendant il me faut publier ce texte dans un article publique et faire les liens.
      Merci à la providence pour laisser e prix des pommes à moins de 7€ le kilo ;

      Ce qui est fou c’est cette fringale qui m’a fait fermé mon ordinateur pour aller remplir ce vide! incroyable, tout ça pour aller manger une pomme et replonger dans mon désert intérieur, repartir à la quête du sens de ce travail, me retrouver à relire cet article…
      Je dois vraiment creuser autrement que dans l’estomac.

      Merci Merci merci, Je vous invite à tout prix (gratuitement;)) à plonger dans ce silence du Aleph avec une pomme. Juste le temps de remettre l’article ouvert au publique. Et je reviens vers vous tous et voir ce que tout cela donne. Voici le lien de l’article : https://kabbale26.wordpress.com/2017/10/22/j-ai-mange-une-pomme/
      Elie

  • guenoun fabienne

    Reply Reply 20 octobre, 2017

    Je n’ai pas de sagesse… avec l’argent ! Non pas que je sois dépensière loin de là !

    je suis dans une « spiridualité » totale avec l’argent en ce qui me concerne mais on se doit, dans l’ascenseur intermédiaire dans lequel nous sommes, devoir poser des chiffres sur une valeur infinie !

    Je pense qu’Elie est l’Apprenti-Sage par excellence en l’état actuel des choses. Merci.

    Une brassée de fleurs à tous pour le joli bouquet que nous formons !

    • leoguez

      Reply Reply 20 octobre, 2017

      Merci pour ce bouquet de parfum de sens Elie

  • Clair simple et non précis.

    C’est exactement dans l’état où je me sens. Et ton message j’avoue me met dans tous mes états !

    Pourquoi ?

    Parce que je pensais que la sagesse réglait tous les problèmes et surtout celui-ci !

    Je pensais que la connaissance réglait tous les problèmes et surtout celui-ci.

    Je pensais que l’expérience et les diplômes réglaient tout les problèmes et surtout celui-ci.

    Mais je suis bien obligée de comprendre que ce problème prend racine dans quelque chose d’autre, une autre chose que je n’arrive même pas à définir.

    Ce qui est sûre c’est que je souffre du même mal. Et qu’il est temps pour moi de couper avec ça.

    Je sais aussi que le paradoxe est que tu vas m’y aider, je le sais puisque nous en avons déjà parlé.

    Alors je vais retenir que cela.Et me dire que je vais peut-être enfin déposer ma croixx. Car oui j’en ai assez de cet autre chose qui m’empêche d’être dans une abondance matérielle méritée.

    Toutefois, quand je me retourne, toutefois je suis bien forcée de dire que cela m’a appris d’autres choses.

    Etre nue, être dépouillée, cela m’a appris à connaitre ma valeur humaine, mon infime, mon vrai.

    Bien sûre c’est ma vision personnelle et optimiste de ma vie.
    Peut-être pour me rassurer de ne pas avoir été « comme tout le monde » ou « à la hauteur » de ne pas avoir sur dompter le Dieu Argent et m’enrichir à la hauteur de mon travail.

    A mon âge, ne devrais-je pas avoir, appartements, berline, et plans d’Epargne ?
    Je me retrouve comme une cigale aux multiples talents et au coeur généreux « sans le sou » !

    Allons allons petite, l’abondance n’est-elle pas dans la liberté que tu as eu de toujours faire ce que tu as voulu faire ?

    Certes, je me dis que la vie m’a gâtée d’une autre manière, je me réjouis d’être ce que je suis et je pense que des comptes en banque bien remplis n’auraient pas pu m’offrir cette richesse intérieure que j’ai aujourd’hui.

    Le prix de mes cicatrices est inestimable.

    Bref, je me suis égarée mais je me suis fait du bien, nos échanges servent bien à cela ?

    Au final je vais me poser « sagement » et je vais relire « tranquillement » toutes ces belles propositions.

    Et je vais choisir un pack, que j’aurai choisi avec joie corps et âme.

    Merci Elie,

    Merci à tous.

    YsabelleRose

    • leoguez

      Reply Reply 19 octobre, 2017

      Merci Ysabelle pour ce beau témoignage,
      Nous avons déjà gagner sur ton questionnement d’être soi. « je me réjouis d’être ce que je suis ».
      Oui Yasabelle la sagesse permet de régler tous ces problèmes! Car pour la sagesse il ne s’agit pas de problème mais d’éthique, de responsabilité, de légitimité et de justesse. Et cela n’est pas donné par le savoir ou les diplômes.
      Là où tu en es il n’y a aucun obstacle concernant ces valeurs à ce que tu puisses avoir ton indépendance financière.
      Tout le reste n’est qu’apprenti-sage pour aller de l’avant.
      N’oublie pas que mes textes sont des textes à prétexte que je partage en co-réflexion par effet miroir.
      Je te disais lors de ta demande de coaching que nous étions en pleine synchronicité puisque j’écrivais en même temps sur le sujet.
      Ta réactivité est très intéressante. Je te retrouve avec plaisir pour creuser tout ça dans le creusé alchimique de ton âme.

Leave A Response

* Denotes Required Field