Je te passe le relais

Chers âmis, chers élèves, chers étudiants de la vie. J’espère que vous allez bien.
Toi aussi, j’espère que tu vas bien.
Mon retour à Sion a été programmé le 18 ( Hay ? la vie)
L’anniversaire de ma renaissance sera cette année le 18 décembre, dernier jour de Hanouka, la fête des lumières.
L’entre deux sera un temps de gestation.
Une voix,* parmi vous ,m’a dit merci Elie pour tout ce que tu donnes, mais ma Voix me dit qu’il y a quelque chose qui ne me semble pas juste.
J’ai répondu, c’est juste et je m’ajuste à ce qui est.
Ça fait maintenant 3 ans que je m’ajuste depuis « le cri » « Béréchith 72. » et c’est juste.
Juste à dire, tout de même, que je n’ai pas la vision de ce qui se passe chez-toi lorsque tu regardes avec tes yeux certaines vidéos, ou que tu lis certains de mes mots qui racontent les joies et les maux de ce monde.
La distance étant, tu ne peux voir ma voix, alors je t’envois de l’image en attendant de voir une oreille qui voit. 
Une autre voix parmi vous, me ramène à ce début de ma procrastination qui « perd dure ». J’avais en résonnance « qui perd gagne », où qui se perd en chemin se retrouve… ( Comme le rappelle Rabbi Nahman de Breslav, « Si tu rencontres un homme  qui connait le chemin, surtout ne lui demande pas quelle est ton chemin, de peur que tu ne te perdes pas. ». Alors t’inquiète pas, je vais t’aider à te perdre un peu. Il te suffit d’aller jusqu’au bout de cette article, pour que tu ne saches pas vraiment où je veux en venir. OK ?

Mais surtout n’ai pas peur, même si je parle de chose que le monde tait de peur d’en découvrir le sens du « Tov Méod », ( le très bon du 6em jour de la création, alors que tous les autres ne sont que « bon ».  Nous en parlons dans la vidéo «x ».

Et puis, j’entends le cri d’une âmie auteur, Monique Lise Cohen, une grande âme, qui vient de nous quitter pour le monde de vérité… Alors j’ai repensé à notre correspondance sur le sens de nos « l’é-cri ». Puis j’ai pensé à ce texte, que j’ai partagé avec ceux qui me suivent dans « ce fleuve à mot qui ne fait que changer dès que j’y pose ma plume ». « Je vais mourir car je suis éternel ». T’inquiète pas pour moi, je ne t’annonce pas ma mort, car j’ai eu la chance de Mourir vivant de mon vivant. Ce qui me ramène au texte « Mourir vivant », textes pour nous aider à vivre vivant de notre vivant, graine de sens en gestation vers « le coaching du vivant ».

Alors j’ai repensé aux graines de sens du « compagnonnage de soi » que j’ai « délivré »* avec quelques-uns d’entre vous, durant 49 jours. Je me suis revu pris en flagrant délit de prière, puis partager « l’arc en ciel », lumière qui me venait de « l’expérience » des ténèbres.

Et ce texte à prétexte, comme tous mes textes, « apprendre à donner ».  Cette voix* parmi vous me rappelle mes enseignements de l’équilibre de la balance entre le donner et le recevoir, pour me ramener à l’équation, « recevoir pour mieux donner ». T’inquiète pas, il ne s’agit pas ici d’argent, même, pour en avoir suffisamment parlé, si nous, « connaissant », connaissons la valeur du juste équilibre de ce registre.

Ce que je donne me conduit aux valeurs essentielles de mon besoin de recevoir pour mieux donner. Et puisque nous parlons du vivant en nous, arrivé à un certain âge, il est bons de se poser la question : « A quoi sert de continuer à vivre ? » Réfléchi bien à cette question !
T’inquiète pas pour moi, ayant toucher le point du non-savoir, je sais à quoi sert de continuer à vivre, et c’est bien cela que je souhaite continuer à « délivrer »*, dans cette espace du non-savoir (Je compile ta voix, oui partager, et « délivrer »*). Tu te souviens ? “Je vais t’enseigner ce que je ne sais pas“.

Et c’est là qu’il me faut poursuivre ma Mi-Sion. S’il ne plait ne lit pas cela comme une demi-Mi-Sion, même s’il nous faut être constructeur de Jérusalem.  C’est le Mi ? מי Le « « qui ?» du questionnement premier, מי אלה, Qui est celui qui ? Ce Qui qui se révèle à Sion. C’’est pas clair, tant mieux, il te reste à relire pour te relier.
Voilà que la Micha des Maximes des pères vient sonner à la porte.   
« Le magasin est ouvert, celui qui veut peut se servir, le Baal Habaït ( Maître de la maison) écrit sur un carnet ». Plus loin nous lisons que ce même Maître du monde est pressé ! Pressé de quoi ?
« Oui mon âmi le temps presse ! Il est temps de se réveiller », me dit la Voix pendant que 
 « Je procrastine ! Est-ce une bonne chose ? ». Texte qui me ramène à « Je bloque à Sion ».
Voilà maintenant je te passe le relais, je ne te demande pas de relire tout ses textes au prétexte de ton texte. Juste le dernier, « Je procrastine ! Est-ce une bonne chose ? ». Si tu vas jusqu’au bout ce texte ramène au suivant. « Je bloque à Sion ». Alors tu comprendras.  
Ensuite si c’est OK pour toi, je te passe le relais
Tu me dis, dans les commentaires de ces textes, ne serait-ce que pour dire pourquoi tu continue à suivre. Et même si tu me l’as déjà dit, c’est toujours bon pour l’âme de s’entendre redire « je t’aime », même si par pudeur, tu me dis que j’aime ce que tu “me délivres”… Tu te souviens ?
Merci d’être encore là. Je compte sur toi, le Maître est pressé Il est bientôt temps de sortir pour qu’on puisse se dire en chemin, comment nous pouvons avancer ensemble.
C’est à toi maintenant. Merci de relire ces textes pour te relier à tes mots et me dire.  

 

4.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

30 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Absalon luc
Absalon luc
14 jours il y a

Je prends le relais suite à ce texte qui résume parfaitement la philosophie de ce groupe axée sur le don et le partage des connaissances permettant de mieux se connaître pour naître de nouveau. Je vis pour mourir, le but ultime de la vie terrestre est la mort ,car sans la mort la vie ne peut-être. Mourir c’est vivre éternellement, la mort est mon gain.En attendant de vivre pleinement, je vis sereinement, car la connaissance que je reçois de ce groupe aiguise ma conscience qui me permet de comprendre que ce que je ne sais pas est préférable à tout… Lire la suite »

christian
christian
17 jours il y a

Merci , tes écrits me touchent profondément, me rappellent toute mon existence, et m’interroge sur le chemin déjà parcouru, surtout tes mots sont comme des lanternes et qui m’éclairent, bon et malgré, c’est par taton que j’avance à force de questionnement, d’où l’importance de la Lumière pour ne pas continuer à tourner en rond. – 40 ans que ça dure…. D’autant comme pour moi, ils commencent par un chiffre qui me parle tout particulièrement. Ce 18 (Haï), La vie! je suis à chaque fois saisi par la dimension spirituelle de la lettre Cheth et sa valeur numérique (8), c’est pourquoi… Lire la suite »

christian
christian
16 jours il y a
Reply to  leoguez

Todda Rabba Elie

christian
christian
17 jours il y a

A quoi sert de continuer à vivre ? Celui qui est déjà mort bien que vivant, ne se posera jamais cette question. par contre, la bonne réponse à la question à quoi sert de continuer à vivre, à mon avis, serait bien cette belle pensée, qui me pousse à persévérer tout en sachant que “Je vais mourir car je suis éternel” C’est merveilleux en effet, par cette analogie à la graine, il faut qu’elle meurt afin qu’elle porte beaucoup de fruits n’est ce pas! J’aime cette façon d’appendre, de “m’enseigner ce que tu sais pas”, forcément cela nous conduira tous jusqu’à… Lire la suite »

Rahel
Rahel
17 jours il y a

Merci à la Providence de t’avoir mis sur mon chemin!

MARIE
MARIE
17 jours il y a

Bonjour Elie, Pour moi un enseignant ne donne jamais la solution mais il indique où chercher , où regarder… C’est comme cela que je reçois/perçois ce que tu nous donnes. Procrastination, réflexion, gestation…temps nécessaire à chacun pour faire ce travail intérieur et apprendre à se concentrer d’abord sur cette intériorité pour ensuite pouvoir se concentrer sur l’action. Ce compagnonnage de soi c’est cette mise en mouvement que tu insuffles, une fois que les règles du métier ont été réfléchies..C’est une prépar-à -Sion à se confronter à la pratique, pour lui donner un sens : une orientation et une signification. Le… Lire la suite »

Danielle
Danielle
18 jours il y a

Bonsoir Elie
J’avais pris du temps pour te répondre en choisissant bien mes mots et hélas mon message à disparu. C’est dommage. En résumé j’écrivais que ta non-structure ainsi que les procrastinations ne me dérangent pas dans la mesure où je capte quelques étincelles. Beaucoup de sujets ont été évoqués. Je reste dans l’attente des méditations, comme celles du mois de mai dernier que j’ai appréciées.
Ce qui sera c’est ce que tu décideras.
Merci pour cette abondance et ta générosité
Danielle

christian
christian
17 jours il y a
Reply to  leoguez

ça m’interesse beaucoup…

Shantal
Shantal
18 jours il y a

Je suis là, parce que je suis sur mon chemin spirituel et tout ce que tu dis me demande d’être Réactive devant tant de connaissances. J’apprécie Elie ta générosité dans ton approche cela m’éveille. Je ne m’exprime pas car je me nourris de tout cela et ça me guérit, je me construis, je ne suis pas perdue je suis sur le chemin de l’éveil, je circule dans l’espace, les étoiles et les planètes sont aussi à l’intérieur de moi. J’apprends à chaque lecture et je grandi, je me métamorphose de jour en jour. C’est un apprentissage et je suis dans… Lire la suite »

lydia lakhlef
lydia lakhlef
18 jours il y a

J’ai l’impression que tes circonvolutions mentales sont une méthode pédagogique que tu nous appliques. En même temps cela me met face à mes propres méandres mentaux qui m’irritent. Mon mental veut une réponse , un chemin direct et pas de doute. Et voir en face son propre reflet doutant, hésitant, pris parfois de soubressaut de compréhension et tout à coup retombant comme un soufflet en déprimant ne redore pas vraiment mon image lol. C’est pourquoi il m’est difficile émotionnellement de te suivre. Mais je suis toujours là , l’oeil aux aguets d’un reflet plus flatteur. J’ai écouter toutes les vidéos… Lire la suite »

Cindy
19 jours il y a

Effectivement à la fin de la lecture, je suis complètement perdu. Il parait que c’est bon signe. 😉
Je suis là parce que le titre de cet article m’a interpellé. Je suis là pour honorer tout le travail que tu fais et que tu nous offres. Même si je ne lis et regarde pas tout, je garde la connexion. 😉

Stéphanie Bouchard
Stéphanie Bouchard
19 jours il y a

Si-on en savait plus, ça serait moins drôle! Bonne renaissance!

Marie-Pascale
Marie-Pascale
20 jours il y a

Je suis là Elie car dans ce vestibule, ce prozdor, c’est un privilège d’être accompagnée par toi ; j’ose m’y perdre car mon âme a confiance en ta sagesse , ton expérience, ta bienveillance..
” Thora Lumière pour les nations” …c’est aussi mon trip…et j’ai soif de ta connaissance, de tout cet héritage de Manitou que tu transmets avec ce petit plus qui fait que ça devient un grand plus.

Marie-Pascale
Marie-Pascale
18 jours il y a
Reply to  leoguez

J’ai pris un peu de retard…je ne sais si c’est le temps qui raccourcit ou accélère ou moi qui déguste trop lentement les perles que tu nous offres ; j’accueille chacune de tes propositions avec joie car en ce changement d’ère mon âme m’a soufflé que c’est ce qui me permettra de moins vaciller pendant les tribulations et de tenir le coup pendant mon travail d’accouchement… La Sagesse hébraïque est d’une richesse inestimable(à ne pas confondre Vérité avec religion) J’apprécie énormément le lien que tu nous apprends à faire entre le sod (secret) et le concret de nos vies….on est… Lire la suite »

Marco
Marco
20 jours il y a

Je suis là non plus que pour moi mais pour toi,te soutenir pour que tu trouves ton inspire à Sion.Et que tu reçoives sans compter, en contant a un plus grand nombre, l’âme in Sion , la sagesse du juste, la sagesse du cœur.

Murielle
20 jours il y a

J’aime ton existence et ta fantaisie de l’esprit.